Les International Opera Awards 2021 se tiendront finalement le 10 mai prochain

Xl_xl_opera_awards

Si de nombreuses productions ont été annulées tout au long de l’année 2020, plusieurs concours et cérémonies ont aussi souffert de la crise sanitaire. C'est le cas notamment des International Opera Awards, dont l'édition 2020 avait dû être reportée.

Finalement, après cette année 2020 particulière qui n’a malheureusement pas pu présenter beaucoup de spectacles au public malgré de nombreuses diffusions en ligne, les International Opera Awards 2021 se dérouleront le 10 mai prochain, sous forme d’événement virtuel. Et au regard du contexte, cette édition 2021 permettra de distinguer les lauréats de 2020.
Animée par Petroc Trelawny, aux côtés d'invités spéciaux, la cérémonie célébrera la résilience du monde de l'opéra face à la pandémie et sera accessible à tous, puisque les amateurs d'opéra du monde entier sont invités à suivre la soirée en ligne (pour le prix de billets vendus 10 £, qui peuvent être réservés via la plateforme Eventbrite).

Parmi la longue liste des nommés, on trouve notamment les noms de Maria Agresta, Lise Davidsen, Kate Lindsey, Elza van den Heever et Lisette Oropesa dans la catégorie des interprètes féminines, ainsi que ceux de Carlos Álvarez, Javier Camarena, Stephen Gould, René Pape, George Petean ou Russell Thomas dans celle des interprètes masculins.

Parmi les nouvelles productions en lice pour cette édition, notons également la présence du Conte du Tsar Saltan de Rimski-Korsakov donné au Théâtre de La Monnaie qui nous avait « émerveillé » lorsque nous l’avions vu en 2019. Le metteur en scène Dmitri Tcherniakov « posait d’emblée le fait que tout ce conte n’est qu’une illusion, et il préfèrait penser que celui-ci est à la fois un refuge pour un jeune garçon absolument détruit par la séparation de ses parents, et en même temps, la thérapie imaginée par ceux-ci pour le guérir, le sortir de son exil intérieur ». La production est en lice avec notamment L’Enchanteresse à l’Opéra de Lyon, signée par Andriy Zholdak, qui ne nous avait pas pleinement convaincus : on y relevait des « partis pris astucieux », de « belles intentions », mais malheureusement « noyées sous une multitudes d’autres idées se chevauchant, s’entrechoquant, se contredisant parfois ».

Sans prétention d'exhaustivité, concourant pour le meilleur enregistrement solo, retenons aussi également Benjamin Bernheim (pour son disque éponyme), Emöke Baráth (pour Voglio cantar), Jakub Józef Orliński (pour Facce d’Amore), Julie Fuchs (pour Mademoiselle), ou encore, dans la catégorie de meilleur orchestre, l’ensemble Le Concert d’Astrée qui fait face aux orchestres de grandes maisons telles que le Teatro Real, La Fenice ou le Bayerische Staatsoper. A noter également la nomination de l'Opéra Comique, seule maison française à être en lice dans la catégorie des meilleurs opéras.

La liste complète des nommés est disponible sur le site des International Opera Awards

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading