Le festival 2021 de l'Opéra de Lyon se tiendra en ligne

Xl_festival_op_ra_de_lyon_femmes_libres

On se souvient, non sans regret, de l’édition 2020 du festival de l’Opéra de Lyon annulée la veille de sa première date. Coupée dans un élan pourtant prometteur, et sans savoir qu’un an plus tard le public ne pourrait toujours pas être au rendez-vous, la maison lyrique annonce que son festival annuel aura bien lieu cette année, mais dans un format numérique, et avec une programmation retravaillée.

Sous le thème « Femmes libres ? », le festival 2021 est donc sensiblement modifié, mais conserve une forme de partage au gré de nombreux rendez-vous autour de conférences, de « rencontres », d’ateliers et bien sûr de spectacles. Bien que l'événement perde sans doute un peu de la richesse d’un rendez-vous « vivant », on peut se réjouir qu'après une édition annulée l'an dernier, la maison lyrique puisse cette année organiser son festival même dans un format numérique.

Toutefois, sur les trois nouvelles productions annoncées initialement, seules deux sont véritablement maintenues. Nous pourrons ainsi découvrir en direct Ariane et Barbe Bleue, dans la mise en scène d’Àlex Ollé / La Fura dels Baus, le 24 mars à 19h30. La production sera accessible gratuitement pour cette date grâce à Medici.tv, depuis opera-lyon.com, puis disponible en replay mais sur abonnement via la plateforme Medici.tv, avant d’être diffusée à partir d’avril 2021 sur Arte Concert et sur Mezzo en multidiffusion cet été. Si l’on se réjouissait d’avance de retrouver Alexandra Deshorties dans le rôle d’Ariane, il faut noter que la distribution a changé et qu’elle est finalement remplacée par Katarina Karnéus. Pas de modifications toutefois pour les rôles de Barbe-Bleue et de Selysette, interprétés par Tomislav Lavoie et Adèle Charvet. Anaïk Morel (et non plus Enkelejda Shkoza) ainsi que Hélène Carpentier participeront aussi à la production, sous la direction de Lothar Koenigs.

Pas de changement en revanche pour Le Château de Barbe-Bleue, donné le 26 mars à 20h sur le site de l’Opéra, avant d’être ensuite disponible en replay. La maison lyrique prévient cependant que le spectacle est « déconseillé aux moins de 16 ans : ce programme comporte des scènes à caractère sexuel, des scènes de violences physiques ou psychologiques qui peuvent choquer ou troubler les plus jeunes et certains spectateurs ». Il faut dire que la mise en scène est signée par Andriy Zholdak, dont nous avions déjà relevé quelques idées lubriques dans un travail difficilement lisible et fouillis dans L’Enchanteresse sur cette même scène pour le festival 2019. On s’interroge donc quant à la scénographie, mais on se réjouit de la présence d’Eve-Maud Hubeaux dans le rôle de Judith, ce qui encourage à la découverte. Elle aura face à elle le Barbe-Bleue de Karoly Szemeredy, que le public lyonnais a déjà entendu début 2019, dans De la maison des morts où il interprétait un Chichkov aux « graves suaves » et au « souffle qui ne s’étiole pas ». Titus Engel sera pour sa part à la direction musicale.

La troisième production prévue pour ce festival devait être Mélisande (d’après Pelléas et Mélisande) déplacée au Musée des Tissus et des Arts décoratifs, mais l’Opéra indique sur son site « qu’il est impossible de révéler Mélisande au public comme prévu », mais que « toutes les équipes artistiques et techniques ont œuvré ces dernières semaines pour mener à bien cette création dans l’espoir de la présenter un jour sur scène ». En lieu et place de la production signée par Richard Brunel, un reportage sera proposé au public, invitant à découvrir « les méandres du Musée des Tissus de Lyon où cette œuvre a été répétée. Scènes inédites, secrets de coulisses et paroles de créateurs vous seront offerts pour partager avec vous la magie du spectacle vivant ».

Cette édition 2021 sera donc particulière, mais permet à la maison de sortir de son sommeil le temps d’une semaine pour retrouver le public, même à travers des écrans.

Plus d’informations sont disponibles sur le site officiel de l’Opéra de Lyon.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading