Le destin cinématographique de Forza

Xl_forza

Jugé particulièrement exigeante vocalement, La Force du Destin reste une œuvre relativement rare dans les salles de spectacles. Depuis le 14 novembre dernier et jusqu’au 17 décembre prochain, l’opéra de Giuseppe Verdi fait néanmoins un retour remarqué sur la scène de l’Opéra Bastille après quelque 30 ans d’absence dans l’établissement parisien.

Force est néanmoins de constater que la critique (du Monde au Figaro, des Echos au JDD) se montre plutôt sévère avec cette production mise en scène par Jean-Claude Auvray. Comme Alain Duault dans sa chronique, si elle reconnait l’ardente direction d’orchestre de Philippe Jordan et la fougue des chœurs de l’Opéra de Paris, cette même critique regrette aussi manifestement un plateau vocal en demi-teinte. Chacun pourra quoiqu’il en soit se forger sa propre opinion (et la partager dans nos colonnes ?) jusqu’au 17 décembre prochain à Bastille, en attendant que l’Opéra de Paris offre cette opportunité au plus grand nombre en organisant la captation audiovisuelle de sa Force du Destin en vue d’une large diffusion.

La représentation du jeudi 8 décembre prochain de Forza sera d’abord retransmise en direct à partir de 19h dans 25 salles de cinéma UGC dans le cadre de l’opération Viva l’Opéra  (qui invite à partager l’expérience de l’opéra dans une salle – de cinéma, à défaut d’une salle de maison d’opéra – à moindre coût). Cette captation sera ensuite disponible en ligne à partir du 9 décembre sur les sites Medici.TV et de l’Opéra de Paris en attendant une diffusion ultérieure à la télévision française sur France 2. Une diffusion large, donc, qui participe sans doute de la démocratisation de l’art lyrique et qui devrait surtout permettre à tous les mélomanes de trouver le mode diffusion correspondant le mieux à leurs habitudes de consommation de l’art lyrique.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading