L’Angleterre se reconfine, la ROH annule Tosca avec Anna Netrebko

Xl_anna-netrebko-tosca-roh

Après des mois de fermeture, la Royal Opera House de Londres devait de nouveau accueillir le public dans sa salle à partir du 13 janvier prochain, avec une reprise de Tosca mise en scène par Jonathan Kent. Et la maison londonienne se donnait les moyens d’attirer le public, puisqu’elle entendait confier le rôle-titre à Anna Netrebko.

L’Angleterre est néanmoins confrontée à une nouvelle hausse de la propagation du coronavirus, notamment du fait d’un variant plus contagieux du virus – le pays a enregistré de plus de 58 000 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures. En conséquence, le Premier ministre britannique Boris Johnson vient d'annoncer un reconfinement total du pays à compter de ce mardi, et qui pourrait durer jusqu’à mi-février.

Les Britanniques sont soumis à un régime dit de « niveau 4 », impliquant un confinement strict, et obligeant la Royal Opera House à annuler « toutes les représentations » de sa Tosca au moins « jusqu’à fin janvier » et incluant donc également la représentation du 22 janvier qui devait faire l’objet d’une diffusion en streaming. Les spectateurs déjà titulaires d’un billet seront contactés prochainement par la billetterie de la maison londonienne, en vue d’un remboursement, d’un report du billet ou d’un don du montant du billet à la Royal Opera House qui connait de sévères difficultés budgétaires.

À cette heure, la date de réouverture de la salle de l’établissement londonien dépend des mesures gouvernementales. D’ici là, la Royal Opera House diffuse régulièrement ses spectacles les plus emblématiques en streaming – à partir de ce vendredi 8 janvier, on pourra par exemple (re)visionner Andrea Chénier dans la mise en scène de David McVicar captée en 2015, avec Jonas Kaufmann, Eva-Maria Westbroek et Željko Lučić dans les rôles principaux.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading