Les lieux culturels resteront fermés encore jusqu'à début février

Xl_culture-opera-jean-castexdune-conference-presse-covid-19-7-janvier-2021

Depuis fin octobre et le second confinement en France, les salles de spectacles sont fermées et leur réouverture est conditionnée à la baisse du nombre de cas quotidiens de contaminations au coronavirus. Ce jeudi 7 janvier, Jean Castex tenait une nouvelle conférence de presse aux allures de point d’étape sanitaire pour le monde de la culture, et la sentence tombe de nouveau : « les musées, les cinémas, les théâtres et les salles de spectacle ne connaîtront, dans les semaines qui viennent, aucun assouplissement ».
Selon le Premier ministre, on enregistre aujourd'hui « un peu plus de 15 000 cas quotidiens, soit trois fois plus que l’objectif de 5 000 cas par jour » que le gouvernement s’était fixé pour envisager la réouverture des lieux culturels. Ils resteront donc encore fermés au moins « jusqu’à la fin du mois ».

Aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran, le chef du gouvernement souligne notamment que le virus « circule légèrement moins en France » que dans d’autres pays voisins, mais « le niveau de contamination reste élevé, et a tendance à progresser depuis la mi-décembre » où la France enregistrait alors 10 000 contaminations quotidiennes, pour « un peu plus de 15 000 cas par jour aujourd’hui ». Par ailleurs, les conséquences sanitaires de la période des fêtes ne pourront être évaluées que dans le courant de la semaine prochaine et la variante britannique du Covid-19 - ainsi que celle sud-africaine - inquiètent manifestement les autorités de santé du fait de niveau de contagiosité élevé.
En conséquence, « la situation sanitaire ne (...) permet malheureusement aucune évolution » pour le secteur culturel.

Un nouveau point d’étape est maintenant prévu pour le 20 janvier prochain afin d’évaluer « les conditions d'une reprise à compter de début février », en concertation avec les acteurs du secteur. Selon le Premier ministre, le gouvernement entend « leur donner de la visibilité en travaillant avec eux à l'élaboration d'une méthode d'ouverture encadrée et progressive » – on le sait, les salles de spectacles peuvent par exemple d’ores et déjà organiser des répétitions, voire des représentations sans public en vue de captations et de diffusions en ligne.

Ce mardi sur les ondes de RTL, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot précisait par ailleurs sa volonté de construire un « modèle résilient qui permettrait de surmonter les vagues de la crise », reposant sur « un calendrier glissant en fonction de l'impact de la pandémie » et sur « davantage » d’aides « prolongées autant qu’il faudra » pour le monde de la culture et les artistes. Et de conclure sur une note se voulant optimiste : « on fera tout pour qu’on puisse (...) aller dans les festivals cet été ». On retiendra d’abord le prochain point d’étape du 20 janvier.

| Imprimer

Commentaires

Loading