Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence 2011, 18 jours de partage

Xl_laclemence59-1000pxl

Après Cannes pour le cinéma ou Avignon pour le théâtre, Aix-en-Provence ouvre ses portes ce mercredi 6 juillet. Le Festival, 63ème du nom, « est certainement celui qui est le mieux intégré à son patrimoine » selon Bernard Foccroulle, son directeur général. Le spectateur est en effet attendu en des lieux éclatés : le Théâtre de l’Archevêché, le Grand Théâtre de Provence, le Théâtre du jeu de paume et, à quelques encablures de la cité, le Grand Saint Jean, remarquable fleuron architectural du 16ème siècle dont la cour peut accueillir mille personnes.
Outre les concerts symphoniques, musique de chambre, récitals et dialogues entre musiques traditionnelles et contemporaines, cinq opéras s’y côtoieront, du très contemporain Thanks to my eyes d'Oscar Bianchi (en ouverture du Festival) au très classique Cosi fan tutte de Mozart. Pour la première fois en Europe (après Santa Fe et Tokyo), Nathalie Dessay y incarnera Violetta dans la Traviata (les 9, 12, 16, 20 et 24 juillet), rôle-titre qu’elle partagera avec Irina Lungu (les 8, 14, 18 et 22 juillet). La célèbre et très attachante cantatrice souligne « qu’elle aurait préféré que les six semaines de répétions se transforment en douze, tant ces séances de travail lui furent agréables ».

L’Atelier « Opéra en Création » viendra enrichir la programmation du Festival qui se clôturera le 23 juillet. Seize jeunes compositeurs, dramaturges, metteurs-en-scène, vidéastes, chefs d’orchestre, auteurs et décorateurs sont en effet invités à prendre part à une réflexion sur l’opéra de demain. Pour la première année, cette résidence s'inscrit dans le réseau d’académies européen ENOA (European Network of Opera Academy) dont l’Académie européenne de musique d’Aix-en-Provence est l’instigatrice.

Radio Classique, l’un des partenaires du Festival d’Aix, retransmettra la Traviata en direct le 9 juillet et Arte le 16 (retransmission également sur grand écran à Marseille et Aix-en-Provence).

Les journées d’opéra...

  • - Thanks to my eyes (Grâce à mes yeux)
    Théâtre du jeu de Paume - 9 juillet à 20h, 8 et 11 à 18h. Anglais surtitré en français (1h15)
     
  • - La Traviata
    Théâtre de l’Archevêché - 8, 9, 12, 16, 18, 20, 22 et 24 juillet à 21 h 30. Le 14 juillet à 22 heures
    Entracte compris : 2h40
     
  • - La Clemenza di Tito
    Théâtre de l’Archevêché - 7, 10, 13, 15, 19 et 21 juillet à 21 h 30. 
    Entracte compris : 2h20
     
  • - Le nez
    Grand théâtre de Provence - 8 et 12 juillet à 20 h, 10 et 14 juillet à 17 h.
    Sans entracte : 1h45
     
  • - Acis and Galatea (Acis et Galatée)
    Grand saint Jean - 9, 10, 12, 13, 16, 17, 19, 20, 22 et 23 juillet à 21 h 30 (ouverture du domaine dès 19h). Surtitré en français.
    Sans entracte : 1h30

 

Crédit photo : Répétitions de La Clemenza di Tito - Festival d'Aix-en-Provence 2011
© Pascal Victor / Artcomart

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading