Elsa Dreisig et Keonwoo Kim, lauréats du concours Operalia 2016

Xl_operalia16

Depuis 1993, le concours Operalia a pour ambition de dénicher les jeunes talents d'aujourd'hui qui ont vocation à devenir les grands chanteurs de demain. La vingt-troisième édition du concours de chant créé par Plácido Domingo se tenait cette année pour la première fois de son histoire au Teatro Degollado de Guadalajara, au Mexique, et les lauréats de cette édition 2016 (parmi le millier de participants qui tentent sa chance chaque année) étaient départagés la nuit dernière.
Si les prix reçus par les lauréats permettent de faciliter leur début de carrière (une dotation de 180 000 dollars est partagée entre les vainqueurs, dont 30 000 dollars pour les premiers prix masculin et féminin), Operalia se veut avant tout une expérience unique, permettant de bénéficier à la fois d'un certain éclairage médiatique et sur les conseils précieux du célèbre ténor madrilène, qui annonce notamment cette année :

« Le talent seul n'est pas suffisant, il est aussi essentiel pour les jeunes chanteurs de savoir attirer l'attention des impressarios, des managers, des directeurs de casting, des chefs d'orchestre et des metteurs en scène qui peuvent favoriser leur carrière. Mon but avec Operalia, est de découvrir ces chanteurs dont la personnalité, le caractère et la puissance de l'interprétation prouvent déjà qu'ils ont le potentiel de devenir des artistes complets. Ce type de profil est la star de demain. C'est pourquoi le jury n'est pas seulement composé de grands chanteurs mais aussi de directeurs d'opéra, de metteurs en scène et de directeurs de casting. »

Parmi les vainqueurs de cette édition 2016, le ténor coréen Keonwoo Kim s'arroge à la fois le premier prix masculin et le prix du public. Avec un brin de chauvinisme, on retiendra tout autant la performance de la jeune soprano française Elsa Dreisig, déjà nommé "Révélation lyrique de l'année" aux Victoires de la musique en février dernier et vainqueure du premier prix du concours Neue Stimmen en octobre 2015, qui s'arroge la tête de cette édition et s'octroie le premier prix féminin. On pourra notamment l'entendre en France en février 2017 à l'Opéra Bastille dans La Flûte enchantée

Vainqueurs du Concours Operalia 2016 

Prix féminin
1er Prix – Elsa Dreisig, soprano
2nd Prix – Marina Costa-Jackson, soprano
3ème Prix – Olga Kulchynska, soprano

Prix masculin
1er Prix – Keonwoo Kim, ténor
2nd Prix – Bogdan Volkov, ténor
3ème Prix – Rame Lahaj, ténor

Pix du public
Elena Stikhina, soprano
Keonwoo Kim, ténor

Prix Zarzuela
Juan Carlos Heredia, baryton
Nicholas Brownlee, baryton-basse
Marina Costa-Jackson, soprano

Prix Birgit Nilsson
Brenton Ryan, ténor
Elena Stikhina, soprano

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading