Changements de distributions à l'Opéra de Paris en septembre et au-delà

Xl_op_ra_de_paris_septembre

La vie semble reprendre son cours pour cette rentrée 2021, avec les productions qui se préparent à enfin être données devant un public dans les maisons lyriques. Toutefois, les aléas traditionnels sont eux aussi de retour, avec des changements de distribution, comme c’est le cas à l’Opéra de Paris qui annonce déjà quelques modifications pour le mois de septembre.

La première production touchée, très attendue en ce début de saison, n'est autre que 7 Deaths of Maria Callas. Le spectacle, créé en 2020 à la Bayerische Staatsoper où elle a pu être captée pour une diffusion que nous avons vue, devait initialement être proposé la saison dernière avant de finalement être reporté pour ouvrir cette saison dès le 1er septembre prochain. Nadezhda Karyazina devait reprendre le rôle de Carmen, mais ce sera finalement Adèle Charvet que le public entendra. Si la prestation de Nadezhda Karyazina ne nous avait pas convaincue, nous avons déjà pu apprécier les promesses de la voix d’Adèle Charvet dans ce rôle à Bordeaux en juin dernier.

La deuxième production touchée par ces changements de distribution est l’Iphigénie en Tauride signée par Krzysztof Warlikowski à partir du 14 septembre. Nous avions pu la voir lors de sa reprise en 2016 (soit dix ans après sa création) et apprécier le travail du metteur en scène autour d’un « jeu de miroirs infinis ». Nicole Chevalier devait interpréter le rôle-titre, mais elle a malheureusement dû se retirer de la production et sera remplacée par Tara Erraught. Le public devrait d’ailleurs retrouver cette jeune mezzo-soprano en Cendrillon dans l’œuvre de Massenet en mars et avril 2022, dans la nouvelle production de Mariame Clément.

Par ailleurs, une troisième production fait aussi l'objet d'une modification, cette fois par deux changements de distribution : celle d’Œdipe, dont la première est prévue le 20 septembre. Cette nouvelle production imaginée par Wajdi Mouawad permettra d’entendre Christopher Maltman dans le rôle-titre, mais s’il devait à l’origine être entouré notamment de John Tomlinson (Tirésias) et de Graham Clark (Laïos), il retrouvera finalement Clive Bayley et Yann Beuron, alors qu’on se souvient que ce dernier avait annoncé ses adieux à la scène lyrique en juin 2020, laissant entendre que sa participation au Soulier de Satin serait la dernière de sa carrière scénique. On se réjouit donc de le retrouver dans ce rôle de Laïos.

Enfin, la nouvelle production de Turandot attendue en décembre n’est pas non plus épargnée par ce jeu de chaises musicales, puisque Liù ne sera finalement pas interprétée par Vanessa Vasquez mais par Guanqun Yu, qui a notamment déjà chanté ce rôle au festival de Bregenz en 2016. A Paris, elle rejoindra notamment Elena Pankratova, détentrice du rôle-titre de la production.

Elodie Martinez

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading