Bryn Terfel contraint de se retirer à son tour de la Tosca du Metropolitan

Xl_bryn-terfel-589732158

Quelle est donc cette malédiction qui semble frapper la production de fin d’année du Metropolitan dont la mise en scène est signée par David McVicar ? La baiser de Tosca frapperait-il avant l’heure ? Toujours est-il qu’après les annulations successives de Jonas Kaufmann en marsKristine Opolais en juin, Andris Nelsons en juillet, remplacé alors par James Levine qui a dernièrement été suspendu par le Metropolitan (lire notre actualité à ce sujet) avant d'être lui-même remplacé par Emmanuel Villaume, voilà que vient le tour de Bryn Terfel. Dans ce terrible jeu des chaises musicales qui a de quoi perdre le spectateur, le baryton-basse britannique a lui aussi annoncé son retrait du projet, contraint à « un repos forcé en raison de fatigue vocale ». Dans un communiqué, le chanteur partage sa déception et explique :

« Je suis extrêmement déçu de devoir annuler ces performances. J'étais particulièrement heureux de retourner au Metropolitan Opera avec cette nouvelle mise en scène passionnante, et je ressens une tristesse terrible à l'idée de ne pouvoir y participer. »

En effet, cette production aurait marqué son retour après une longue absence de cinq années sur la scène new-yorkaise, qui l’avait alors vu et entendu dans la Tétralogie de Wagner mise en scène par Robert Lepage et Neilson Vignola. Il sera donc remplacé dans le rôle de Scarpia par Zeljko Lucic mais ce changement semble en avoir entraîné un autre dans une seconde production du Metropolitan, à savoir celle de Cavalleria Rusticana (donné en diptyque avec Pagliacci) puisque George Gagnidze tiendra finalement le rôle d’Alfio à la place de Zeljko Lucic du 8 au 25 janvier inclus. Ce dernier interprétera toutefois bien ce personnage pour les deux dernières dates de représentations. 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading