Arrivée anticipée d'Alexander Neef à l’Opéra de Paris

Xl_600x337_000_1j26vk

Alors qu'Alexander Neef a été nommé à la tête de l'Opéra de Paris en juillet 2019 pour une prise de fonction prévue initialement au cours de l'été 2021, le nouveau directeur prendra ses fonctions de façon anticipée. On se souvient qu'en juin, elle avait déjà été avancée au 1er janvier 2021. Finalement, le ministère de la Culture vient d'annoncer qu'elle aurait lieu dès le 1er septembre prochain :

« Compte tenu du contexte inédit que connaît l’Opéra national de Paris, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la culture, a proposé au président de la République d’anticiper la fin des fonctions de son directeur général, Stéphane Lissner, en concertation avec ce dernier, afin de permettre à son successeur désigné, Alexander Neef, de prendre la direction effective de l’établissement à partir du 1er  septembre 2020. »

Une situation principalement due à la crise exceptionnelle que traverse non seulement le pays, mais aussi plus particulièrement l'Opéra de Paris dont l'actuel directeur, Stéphane Lissner, est déjà en poste au Théâtre San Carlo de Naples depuis le printemps dernier. Rappelons en effet que l'institution parisienne vit l'une des pires crises de son histoire, entre grèves historiques de son personnel contre la réforme des régimes spéciaux, fermeture de plusieurs mois du fait du coronavirus, sans oublier une programmation bousculée en raison de travaux à l’automne et un départ de son directeur en Italie. Au final, cette succession d'événements a entraîné une perte de billetterie d’au moins 45 millions d’euros, sans oublier un public désormais quelque peu frileux à l'idée de revenir dans ses murs.

Toutefois, si Alexander Neef prend officiellement les rênes de l'Opéra de Paris le 1er septembre, il conserve également ses responsabilités auprès de la Canadian Opera Company « jusqu’à la prise de fonctions de son successeur » selon le ministère de la Culture. La cérémonie de passation des pouvoirs se tiendra ce mardi rue de Valois et « sera l’occasion d’évoquer les perspectives et les modalités d’accompagnement et de soutien de l’Opéra national de Paris, ainsi que le lancement d’une réflexion sur la politique de l’art lyrique en France », toujours selon les termes du ministère de la Culture.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading