Anna Netrebko finalement écartée du Metropolitan Opera

Xl_212686899_346038746890523_2292257491056926599_n

Depuis le début de la guerre russo-ukrainienne, l’actualité politique a des conséquences sur le monde lyrique : les annulations se multiplient, de même que les remplacements. Parmi ces nombreux changements dans les programmations, le cas d’Anna Netrebko restait incertain notamment quant à son avenir au Metropolitan Opera. L'établissement new-yorkais clarifie sa position. 

En effet, bien que la diva russe se soit ouvertement prononcée contre la guerre et malgré les années et les liens l’unissant au célèbre Opéra new-yorkais, celui-ci estime manifestement que ce n’est pas suffisant pour poursuivre leur collaboration. La soprano russe n'apparaîtra donc pas dans les prochaines productions du Met Opera prévues cette saison et la suivante. Par voie de communiqué, l’Opéra précise que « ne respectant pas la condition du Met voulant qu'elle répudie son soutien public à Vladimir Poutine alors qu'il fait la guerre à l'Ukraine, la soprano Anna Netrebko s'est retirée de ses prochaines performances du Met », incluant Turandot en avril et mai ainsi que Don Carlo la saison prochaine.

Le directeur général Peter Gelb indique par ailleurs que « c'est une grande perte artistique pour le Met et pour l'opéra. Anna est l'une des plus grandes chanteuses de l'histoire du Met, mais avec Poutine tuant des victimes innocentes en Ukraine, il n'y avait aucune voie à suivre ». Le bannissement de la cantatrice semble par ailleurs définitif si l’on en croit les propos du directeur dans une interview accordée au New York Times : « Il est difficile d'imaginer un scénario dans lequel elle reviendra au Met ».

Le remplacement d’Anna Netrebko revêt par ailleurs une valeur symbolique puisque c’est une soprano ukrainienne, Liudmyla Monastyrska, qui interprètera le rôle-titre de Turandot à partir du 30 avril. La soprano a fait ses débuts au Metropolitan Opera en 2012, dans le rôle-titre d’Aida. Un rôle qu’elle a repris sur ces mêmes planches en 2014, mais le public du Met Opera l’a également entendue dans les rôles de Tosca, Santuzza ou encore Abigaille.

Quant au nom de sa remplaçante en Elisabeth de Valois dans le Don Carlo de la saison prochaine, il sera annoncé à une date ultérieure.

Après Valery Gergiev, il semblerait donc qu’Anna Netrebko connaisse à son tour un important allègement de ses engagements, puisqu’après son retrait des productions des opéras de Zürich, Munich et Milan s’ajoutent donc ses retraits du Metropolitan Opera, mais aussi du Gran Teatre del Liceu (où elle devait chanter lors du 175ème gala de la maison) et de l’Opéra d’Etat de Berlin qui indique « qu'Anna Netrebko s'est retirée de la nouvelle production de Turandot en juin 2022 ». Cette décision survient « après que le Staatsoper Unter den Linden a demandé à l'artiste de se distancier de la guerre que le gouvernement russe a lancée contre l'Ukraine, qui viole le droit international. Nous apprécions Anna Netrebko en tant qu'artiste exceptionnelle et nous avons un partenariat artistique de longue date avec elle. En même temps, compte tenu de cette guerre brutale, nous ne voyons aucune possibilité de poursuivre cette collaboration ».

Elodie Martinez

Maj (07/03/2022) : Iréne Theorin, Sondra Radvanovsky et Lisette Oropesa devraient remplacer Anna Netrebko au Liceu pour le Gala de la maison.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading