Angela Gheorghiu annonce « Eternamente », nouveau disque vériste

Xl_angela-gheorghiu-eternamente

Angela Gheorghiu affiche actuellement un agenda chargé : elle vient de triompher dans Adriana Lecouvreur à la Royal Opera House (commémorant ainsi le 25e anniversaire de ses débuts dans la maison londonienne, on en rendait compte), et fera prochainement ses débuts au Teatro Colon de Buenos Aires dans le même rôle, avant de l’interpréter au Teatro Massimo de Palerme. Mais au-delà de ses prochains engagements sur scène, la soprano roumaine vient aussi d’annoncer un nouvel enregistrement – six ans après son dernier disque en hommage à Maria Callas.

Enregistré fin 2016 avec le Prague Philharmonia sous la direction d’Emmanuel Villaume, ce nouvel album baptisé  « Eternamente » se consacre pleinement au répertoire vériste. Et si le programme détaillé du disque n’est pas encore précisé, Angela Gheorghiu entend manifestement surprendre les amateurs d’art lyrique. D’abord en y incluant deux duos avec des partenaires qui pourraient créer la surprise (on n’en sait pas plus aujourd’hui), mais aussi parce que la soprano roumaine entend explorer un nouveau répertoire et découvrir de nouvelles œuvres – malgré un répertoire déjà dense. À la presse roumaine, elle confiait ainsi récemment qu’on associe souvent le vérisme à Puccini. Selon Angela Gheorghiu, le compositeur italien n’en est pas pour autant le seul représentant et elle a manifestement exhumé des œuvres plus rares et méconnues aujourd’hui, « très dramatiques et très mélodiques », datant de la première moitié du XXème siècle et popularisées à l'époque par Enrico Caruso avant de tomber dans l'oubli.
On sera donc d'autant plus curieux de découvrir « Eternamente » et son répertoire le moment venu, qu’on attend dans le catalogue de Warner Classics & Erato au cours de l’automne prochain, « sans doute en septembre » concomitamment à l’anniversaire de la cantatrice. 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading