Angela Gheorghiu en récital avec le MetOrchestra

Xl_angela_gheorghiu_metorchestra

Depuis maintenant plusieurs mois, le Metropolitan Opera de New York a fermé sa salle au public et limite ses activités à des retransmissions en streaming. Cette fermeture a évidemment des conséquences économiques et les musiciens du Met Opera ne sont plus payés par l’institution depuis maintenant plusieurs mois – et ils reprochent notamment à la maison new-yorkaise d’organiser des concerts en ligne (notamment les Met Stars Live in Concert) avec d’autres formations musicales à travers le monde. Outre-Atlantique, ce différend social entre la direction du Met Opera et ses musiciens prend des allures de symboles, et les interprètes comme les spectateurs sont enclins à prendre position (notamment sur les réseaux sociaux, où le directeur du Met Peter Gelb est régulièrement incité à « payer les musiciens »).

Le 21 février prochain, la soprano roumaine Angela Gheorghiu, proposera un récital en livestream et elle sera accompagnée par le MetOrchestra – Angela Gheorghiu se produira depuis l'Athénée roumain de Bucarest, accompagné par les musiciens du Met à New York, dans le cadre d'un concert de la série MET Orchestra Spotlight.
Et par voie de communiqué, la soprano roumaine fait écho à la situation sociale des musiciens du Met. Elle se dit heureuse d’appartenir à la « famille du Metropolitan Opera » depuis ses débuts sur la scène new-yorkaise en 1993, mais elle souligne aussi qu’une « grande représentation d’opéra implique de grands chanteurs, mais aussi un grand orchestre, un grand chœur et bien plus de participants encore qui travaillent tous ensemble sur une production chaque jour. Sans nos collègues, musiciens de l’orchestre et du chœur, nous ne pouvons pas, seuls, être de vraies Stars d’Opéra. Sans tous ces artistes et membres de la troupe, l’opéra n’existerait pas et serait impossible... C’est la raison pour laquelle j’invite chacun à venir en aide à la famille du Met ». 

Le récital débutera ainsi à 15h, avant d'être disponible en streaming une heure après sa fin. Les billets achetés avant la date du concert permettront par ailleurs un visionnage illimité sur une période de quatorze jours après la date du direct, tandis que ceux achetés plus tard permettront également quatorze jours de visionnage illimité, mais à compter de la date d'achat.

Intitulée « Song to the moon », d'après la célèbre oeuvre de Dvořák, la soirée mettra à l'honneur le compositeur tchèque avec naturellement « Song to the Moon » de Rusalka mais aussi sa fougueuse Quintette. A cela s'ajouteront l’émouvant Notre Père d’Anton Pann, ainsi qu'un hommage à neuf musiciens du MET Orchestra qui ont pris leur retraite depuis le début de la pandémie.

Plus d'informations sont disponibles sur le site officiel de la série de concerts.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading