Written on Skin - Written on Skin

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :George Benjamin
  • Librettiste :Martin Crimp
  • Année de création :2012
  • Lieu de création :France
  • Langue originale :Anglais
  • Maison d'opéra de la production originale :Théâtre du Grand Saint-Jean

Description de l'Œuvre

Description

Written on Skin est le fruit d’une commande de Bernard Foccroulle. Alors directeur du festival d’Aix-en-Provence, il revendique un solide attachement à la création lyrique et commande un nouvel opéra au compositeur britannique George Benjamin (à qui l’on doit déjà une première œuvre lyrique, Into The Little Hill), après l’avoir encouragé à composer un nouvel opéra « pendant plus de vingt ans ».
George Benjamin s’associe au dramaturge Martin Crimp (déjà auteur du livret de Into The Little Hill), qui adapte une légende occitane du XIIe siècle pour interroger sur les « limites du pouvoir qu’un être humain peut exercer sur un autre ».

En 2012, le festival d’Aix-en-Provence est placé sous le signe de la « revendication sociale » et c’est à cette occasion que Written on Skin fait l’objet d’une création mondiale le 7 juillet de cette même année (en coproduction entre le festival et plusieurs grandes maisons d’opéra européenne). La création de l’œuvre bénéficie alors d’un plateau vocal d’envergure : le rôle d’Agnès est créé par la soprano Barbara Hannigan (qui restera indissociable du rôle), aux côtés du baryton-basse Christopher Purves pour incarner le Protecteur et de Bejun Mehta (contre-ténor), Rebecca Jo Loeb (mezzo-soprano) et Allan Clayton (ténor) respectivement dans les rôles du Garçon (Ange 1), de Marie (Ange 2) et de John (Ange 3).

Unanimement considéré comme un succès critique (l’œuvre est immédiatement perçue comme un chef d’œuvre contribuant au renouveau l’art opératique), Written on Skin est rapidement donné sur plusieurs grandes scènes lyriques, que ce soit à la Royal Opera House de Londres, à Amsterdam, Munich, Barcelone, au Capitole de Toulouse ou à l'Opéra-Comique à Paris, à New York ou encore Philadelphie, entre autres.

Résumé

Martin Crimp (librettiste) résume ainsi le livret : « Un riche propriétaire terrien invite chez lui un artiste chargé de réaliser un livre d'enluminures. Cet ouvrage doit immortaliser en images l'impitoyable exercice de son pouvoir politique et la paisible jouissance que lui procure l'ordre domestique, incarné dans l'humilité et l'obéissance enfantine de sa femme Agnès. Mais la réalisation de ce livre devient un catalyseur propice à la rébellion de l'épouse. Après une première tentative de séduction couronnée de succès, elle exploite sa nouvelle intimité avec l'enlumineur afin d'influencer le contenu même du livre, forçant son mari à la voir telle qu'elle est réellement – et ouvrant ainsi la voie à un ultime et extraordinaire acte de provocation. »

Commentaires

Loading