Lucio Silla - Lucio Silla

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Wolfgang Amadeus Mozart
  • Librettiste :Giovanni de Gamerra
  • Année de création :1772
  • Lieu de création :Italie
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Italien
  • Maison d'opéra de la production originale :Teatro Regio Ducal Milano

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

Quand il compose cet opéra séria Mozart n’a que seize ans, et l’on perçoit au travers des tourments que connaît le jeune dictateur romain Lucio Silla, les émois et préoccupations qu’éprouvait alors le jeune compositeur. Il laisse transparaître ses désarrois et ses interrogations, avec  profondeur et intensité mais la partition n’en reste pas moins légère et d’une grâce infinie. On peut lire, ainsi, l’empreinte de tout le génie à venir du compositeur et l’annonce des ouvrages de la maturité.  Il est le dernier des opéras dits « italiens », après « Mitridate » et « Ascanio in Alba, » et laisse entendre en germe, l’émotion mozartienne dans toute sa richesse et son expressivité.

Résumé

A Rome vers 80 avant JC,  le consul Lucio Silla est un dictateur cynique, sans scrupules et avide de pouvoir. Contre toute attente, il renonce à tout, y compris à l’amour, avec un détachement aussi improbable que soudain.

Acte 1

Lucio Silla (ténor), dictateur romain, est responsable de la mort du père de Giuna (soprano) qu’il désire, et de l’exil de son bien aimé Cecilio (alto) qui revient se venger.

Acte 2

Pour mettre à mal la résolution de Giuna qui le repousse, Silla, cherche à gagner l’appui de sa sœur Celia (soprano) et lui promet la main de son fiancé Cinna (soprano) qui est un ami de Cecilio. Aucun n’aura raison de la détermination de Giuna qui sur le point de se tuer, est secourut par Cecilio. Tout deux sont arrêtés et emprisonnés. 

Acte 3

A la stupéfaction générale, Silla annonce au peuple la grâce des amants, la libération des prisonniers politiques et son abandon du pouvoir, convaincu finalement, que la grandeur d’âme surpasse toute puissance et toute gloire.

Commentaires

Loading