La Petite Renarde rusée - La Petite r...

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Leoš Janáček
  • Librettiste :Leoš Janáček
  • Année de création :1924
  • Lieu de création :Tchèque, république
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Tchèque
  • Maison d'opéra de la production originale :Národní divadlo Brno

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

Cet opéra, est inspiré d’une nouvelle populaire illustrée, du poète Tesnohlidek, parue dans un journal entre avril et juin 1920,  et célèbre l’éternel renouvellement de la vie et de la nature, à travers les aventures d’une renarde à moitié domestiquée. Janacek en a tiré un livret vivant et incisif qualifié par le compositeur lui-même d’ « histoire gaie avec une fin triste ». Il est porté par une musique d’une admirable fraicheur, empreinte de tendresse et de nostalgie, émailler de préludes et d’interludes éclatants. L’orchestration limpide et envoutante traduit à merveille le climat onirique dans lequel se déroule l’action, mêlant des thèmes qui reviennent comme des leitmotivs, à des rythmes populaires inspirés de chants et danses moraves. Ce bijou si original du répertoire, où l’univers des hommes se mêle à celui des animaux, est porté par un même langage, celui du chant qu’il soit joyeux, lyrique, délicat ou plein d’humour.

Résumé

Une renarde est capturée par un garde-chasse qui tente en vain de l’apprivoiser.  Elle s’échappe dans les bois, tombe amoureuse d’un renard, met au monde des petits renardeaux mais meurt sous les balles d’un chasseur.
 

Acte 1

Un matin d’été, le Garde-chasse (baryton) trouble la vie de la forêt. Fatigué, il s’endort jusqu’à ce qu’un crapaud (soprano-enfant) qui court après un moustique (ténor), le réveille, suivit d’une Renarde (soprano). Le garde-chasse attrape cette dernière et l’attache dans la cour de sa ferme, auprès de son chien Lapak (mezzo-soprano) qui essaye, en vain, de la séduire. Elle est aussi importunée par les deux fils du Garde Pepik (soprano) et Frantik (soprano). A l’automne, elle essaye d’attirer l’attention des poules et les appelle inutilement à se révolter contre le coq (soprano); elle creuse alors un trou et fait la morte. Intriguées, les poules s’approchent, la renarde bondit et les croque. La Femme du Garde (alto) sort affolée, mais la renarde casse sa corde et s’échappe.

Acte 2

Dans la forêt, la Renarde se débarrasse du Blaireau (basse) et s’installe dans son terrier. Pendant ce temps, à l’auberge du village, le Garde et l’Instituteur (ténor) se moquent l’un de l’autre, sous l’œil du Curé (basse) et de Pasek l’aubergiste (ténor). Ils se séparent quelque peu enivrés. Soudain, l’instituteur voit la Renarde au dessus d’une fleur de tournesol, et la prend pour sa bien aimée Terinka, à son tour, le curé croit la reconnaître ayant été épris d’elle dans sa jeunesse. Au clair de lune, le Renard (mezzo-soprano)  au « pelage doré » rencontre la Renarde qui est aussitôt séduite. Ils chantent leur amour et se rendent chez le pivert (soprano) qui les marie sur le champs. 

Acte 3

A l’automne, le colporteur Harasta (basse), braconne et trouve un lièvre tué par le Renard. Quand le Garde survient il lui annonce qu’il va épouser Terynka. Furieux, le Garde pose un piège près du lièvre pour faire accuser le braconnier. La Renarde met en garde ses petits contre le piège meurtrier. Harasta revient avec un panier rempli de poules que les renardeaux attaquent aussitôt. Le braconnier leur tire dessus et tue la Renarde. Dans le jardin de l’auberge, le Garde annonce à l’instituteur que la tanière des renards est vide, tandis que Terinka passe, un manchon tout neuf au bras. Plus tard, dans le bois, le Garde aperçoit une petite renarde (soprano-enfant) toute semblable à sa mère dont il veut s’emparer mais il n’attrape qu’un jeune crapaud. 

Commentaires

Loading