Giulio Cesare in Egitto - Giulio Cesa...

Informations Description Extraits
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Georg Friedrich Haendel
  • Librettiste :Nicola Francesco Haym
  • Année de création :1724
  • Lieu de création :Royaume-uni
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Anglais
  • Maison d'opéra de la production originale :King's Theatre, Haymarket

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

Du panache, du burlesque, des grands sentiments, une poignée de personnages pleins de couleurs et de reliefs, une kyrielle d’airs tous plus magiques les uns que les autres : voilà Jules César (ou Giulio Cesare), quintessence de l’opéra dit seria (c’est à dire « sérieux », même si son sujet ne l’est qu’à moitié), forme majeure de l’opéra au XVIIIe siècle que George Friederic Haendel porte à des sommets. Jules César, l’un des quarante du genre, est le plus célèbre et populaire d’entre eux. Le principe ? Une suite d’airs tour à tour tendres, espiègles, fougueux, martiaux, majestueux, éplorés, langoureux, désespérés qui narrent l’amour de Jules César et de Cléopâtre, sur fond de guerre d’Egypte, de querelles politiques et de tumultes intérieurs. Dans ce théâtre héroïque et amoureux où tous les rebondissements sont possibles, les voix et rien que les voix sont reines, caressant les mots, s’envolant dans un tourbillon de vocalises qui entrainent l’auditeur dans une ivresse des sens.

Résumé

L’action se déroule en Egypte, au lendemain de la victoire de Jules César sur Pompée. Fêté en triomphateur, César reçoit la visite de Cornélie, qui vient demander grâce pour son époux Pompée. César est sur le point de la lui accorder lorsque Ptolémée, roi d’Egypte (et frère de Cléopâtre), fait apporter à l’Empereur la tête de Pompée sur un plateau. Horreur générale. Pour Sextus, fils de Cornélie, seule compte désormais la mort de Ptolémée, destinée à venger son père, qu’il finira par obtenir après avoir été arraché à sa mère par Ptolémée en personne. Quant à Cléopâtre, elle usera de ses charmes pour approcher César, fustiger l’attitude de Ptolémée, et lui reprendre les clés du royaume. La frivole reine d’Egypte, défaite dans un premier temps par son frère, sera secourue en personne par l’Empereur romain, dans les bras duquel elle tombera. Après maints rebondissements, Sextus et Cornélie échangent des serments d’amitiés avec César et Cléopâtre qui, eux, chantent leur amour.

Acte 1

En Egypte, Jules César a triomphé de Pompée. Lorsque Cornélie, épouse de Pompée, vient implorer la grâce pour son mari, Ptolémée, roi d’Egypte, fait livrer la tête de Pompée sur un plateau. Epouvante générale. Tandis que Ptolémée invite César dans ses quartiers, l’Empereur romain se méfie : il n’est pas dupe et sait à quoi s’en tenir face au cruel et rusé Ptotémée…

Ptolémée s’est enflammé pour Cornélie. Mais Sextus, fils de Cornélie, a juré de venger Pompée, son père, en tuant le meurtrier. Séparés, mère et fils se font de bouleversants adieux.

Acte 2

Se présentant sous les traits d’une certaine Lydia, Cléopâtre séduit Jules César. Depuis que son frère Ptolémée a tué Pompée et joue au tyran, Cléopâtre a décidé de tout reprendre en main : elle entend être la seule à gouverner ! Mais César doit s’enfuir en toute hâte car les hommes de Ptolémée ont conspiré contre lui. Il lance un air étourdissant.

César parti, Cléopâtre prend conscience de la gravité de la situation. Elle prie longuement pour son amant romain, dans une superbe déploration.

Extrait  « Se pieta di me non senti »

Acte 3

L’armée de Cléopâtre a d’abord été vaincue par Ptolémée, mais César en personne est venu la délivrer. Sextus, lui, a pu tuer son ennemi et enfin venger la mémoire de son père. Alors que les trompettes signalent la victoire de César, ce dernier unit sa voix à celle de Cléopâtre : les deux amants chantent un amour éternel, tandis que Cornélie remet à César les insignes royaux de Ptolémée.

Extraits

Mode immersif

Commentaires

Loading