Chroniques liées à Vincent Le Texier

Vincent le Texier, sublime Don Quichotte à Saint-Etienne

Elodie Martinez

Entre vendredi et ce soir, l’Opéra de Saint-Etienne met Jules Massenet – enfant du pays – à l’honneur avec son Don Quichotte encore injustement assez peu connu. Pour cette coproduction avec l’Opéra de Tours, la maison stéphanoise a fait appel à Louis Désiré à qui l’on doit déjà un magnifique Lohengrin en juin 2017 et qui renouvelle ici l’exploit du simple et beau travail...


À l’Opéra-Comique, L’Inondation de Filidei : une création débo...

Laurent Vilarem

C’est émouvant de voir un chef d’œuvre naître sous ses yeux. Poursuivant l’héritage de Carmen et Pelléas et Mélisande, l’Opéra-Comique vient d’écrire une nouvelle page glorieuse de son histoire. Livret riche, spectacle haletant et musique somptueuse, L’Inondation de Francesco Filidei est incontestablement l’opéra en français le plus abouti depuis L’amour de loin de la...


Sophie Koch, somptueuse Ariane (de Dukas) au Théâtre du Capitole

Emmanuel Andrieu

Pourquoi Ariane et Barbe-Bleue, l’unique ouvrage lyrique de Paul Dukas, est-il si rarement mis à l’affiche ? Peut-être parce que la signification poétique du livret de Maurice Maeterlinck est si dense, sa portée philosophique si complexe, qu’il est toujours difficile d’appréhender son message. L’ouvrage est par ailleurs verbeux, avec des paroles finalement indifférentes, et il n’est donc pas facile à mettre...


The Rake's progress de Stravinsky rallie tous les suffrages à ...

Emmanuel Andrieu

A l’instar du Grand-Théâtre de Genève qui avait affiché une « Trilogie du Diable » il y a une dizaine d’années, l’Opéra de Nice monte elle aussi sa Trilogie diabolique avec tour à tour The Rake’s progress d'Igor Stravinsky (en ce début mars), La Damnation de Faust de Berlioz (en avril) et Faust de Gounod (en mai). Eric Chevalier - que Mr Estrosi n’a pas jugé bon de renouveler dans...