Espace chroniqueur

Albina Belabiod

S_avatar

Belabiod

Albina

France

Chroniqueur depuis le 24 mars 2014

Votre compositeur préféré ? Mozart, Wagner, Schubert et Haendel.

Votre œuvre classique préférée ? "Les Noces de Figaro", de Mozart.

Votre devise ? Je l'ai empruntée à Karajan : "Ceux qui ont atteint tous leurs buts les avaient sans doute placés trop bas".

Voir son profil Voir ses chroniques

Toutes ses chroniques . 28

Giovanna d'Arco ressuscitée à la Scala de Milan

Albina Belabiod

Comme le veut la tradition, la Scala de Milan a donné ce 7 décembre (jour de la Saint-Ambroise, saint patron de la ville) le coup d'envoi de sa nouvelle saison. Pour la première production du nouveau directeur musical, Riccardo Chailly, la maison a choisi de programmer Giovanna d'Arco, opéra de Verdi créé en ces mêmes murs en 1845, et donné pour la première fois depuis 150 ans dans la cité...


L'Elixir d'amour à l'Opéra Bastille : la potion magique de Rob...

Albina Belabiod

Pour sa première saison à la tête de l'Opéra de Paris, Stéphane Lissner a mis les petits plats dans les grands, puisqu'en marge des représentations du sévère Moses und Aron de Schoenberg, le directeur a choisi de programmer un incontournable du bel canto : L'elixir d'amour, chef d'oeuvre de Donizetti, proposé ici dans une production qui a déjà su faire ses preuves à plusieurs...


Theodora au Théâtre des Champs-Elysées : Christie christique

Albina Belabiod

Créé en 1750 par un Haendel de 65 ans, Theodora, l’avant dernier oratorio du maître, constitue l’une des œuvres vocales les plus discrètes de la production du compositeur. Pour preuve, c’est la première fois que le public parisien peut entendre ce chef d’œuvre de la maturité, qui raconte les dernières heures de Theodora, jeune romaine convertie au christianisme et condamnée à la prostitution,...