Une « version modifiée » du Festival de Salzbourg 2020 « semble possible »

Xl_festival-salzbourg-2020-semble-possible

Cet après-midi le gouvernement autrichien esquissait son plan de sortie de confinement pour le monde des arts et de la culture en Autriche. On sait l’enjeu particulièrement important, notamment du fait du poids des festivals d’été locaux dans l'économie autrichienne, et depuis plusieurs semaines, le Festival de Salzbourg est en attente de ce plan, pour déterminer si son édition du centenaire pourra ou non se tenir en dépit de la crise sanitaire.

Par voie de communiqué, l’organisation du Festival de Salzbourg (la président Helga Rabl-Stadler, le directeur artistique Markus Hinterhäuser et le directeur exécutif Lukas Crepaz) prend acte de la décision du gouvernement autrichien et notamment de la possibilité d’organiser des manifestations culturelles pouvant réunir jusqu’à un millier de spectateurs d’ici août prochain, sous réserve d’adopter des mesures sanitaires adaptées.

Si le festival attend encore la publication des ordonnances fixant les dispositifs qui devront être adoptés (plus spécifiquement en matière de répétitions, puis de performances sur scène avec chœurs et orchestres), les organisateurs saluent l’opportunité qui s’offre aux artistes de pouvoir renouer avec le public dans le cadre de représentations en direct.

Pour autant, selon les organisateurs, il apparait aussi qu’au regard des principes sanitaires, le Festival de Salzbourg 2020 ne pourra pas se tenir normalement, tant en terme de programmation que de durée. Néanmoins, le Festival entend présenter « une alternative pour cette année pleine de défis » à son conseil d’administration qui doit se réunir le 25 mai prochain. Et d’indiquer qu’un « festival modifié semble possible ».

Un « programme aménagé » du Festival qui pourrait se tenir cet été pourrait donc être publié dès « début juin » et les spectateurs déjà titulaires de billets seront alors contactés pour en déterminer les conditions de reprises. Dans ce contexte, les organisateurs se félicitent de ne pas avoir annulé le festival trop tôt et maintiennent leur objectif d’arrêter une décision définitive le 30 mai. Et de conclure : « le festival reste optimiste et, en dépit du coronavirus, a bon espoir de pouvoir envoyer un signal fort quant au pouvoir des arts, plus spécifiquement en ces temps difficiles ».

| Imprimer

Commentaires

Loading