Tamar Iveri libérée de plusieurs engagements

Xl_iveriactu

Opera Australia (qui encadre notamment l’Opéra de Sydney) et le Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles, ont remercié cette semaine la soprano géorgienne Tamar Iveri, qui a récemment tenu des propos homophobes via sa page Facebook à l’encontre de la gay pride organisée dans la capitale de son pays natal, Tbilissi.
Ainsi, Opera Australia, qui dans un premier temps semblait avoir conclu l’affaire en expliquant que « les répétions continueraient selon le programme prévu », a préféré se montrer à l’écoute de son public, qui faisait fortement pression en menaçant notamment de boycotter la future saison de l’Opéra de Sydney, au travers de nombreux mails, appels téléphoniques, lettres et pétitions. La célèbre maison australienne a donc décidé de libérer Tamar Iveri de ses engagements futurs : dans Otello en juillet à Sydney, où elle sera remplacée par la soprano arménienne Lianna Haroutounian, et dans Tosca donné à Melbourne en novembre prochain.

Parallèlement, le Directeur général - Intendant de La Monnaie, Peter de Caluwe, s’est exprimé auprès du site operanederland.nl, en annonçant avoir mis fin au contrat de Tamar Iveri, qui  était à l’affiche d’Un Ballo in maschera en mai 2015. Le nom de sa remplaçante n'est pas annoncé à ce jour.

Pour sa défense, la soprano géorgienne, qui a d'abord présenté des excuses publiquement, a ensuite tenté d’expliquer que son mari, profondément religieux, est à l’origine du message homophobe publié sur sa page Facebook à son insu.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading