Réouverture numérique de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège

Xl_instant_d_op_ra_li_ge

Face à une fermeture bien longue, puis à la disparition de son directeur Stefano Mazzonis di Pralafera et dans un contexte d'incertitude quant à l'accueil du public, l’Opéra Royal de Wallonie-Liège a annoncé hier une certaine forme de réouverture, mais au format numérique. La maison propose en effet dès le 8 avril un programme de concerts captés sans public, et disponible en streaming pour un prix abordable (entre 5 et 8 euros).

Dans un mot signé par Willy Demeyer, actuel bourgmestre de la Ville de Liège et Président du Conseil d’Administration, l’Opéra annonce se réinventer et regarder vers l’avenir avec cette série de spectacles, née « sous l’impulsion de sa Directrice musicale Speranza Scappucci ». Il ajoute :

« Faisant appel à de fidèles collaborateurs de la Maison, artistes confirmés ou jeunes talents de demain, cette programmation remaniée constitue un panorama contrasté des ressources artistiques de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège. »

Ainsi, parmi les productions déjà annoncées sur sa nouvelle page dédiée à cette série, nous trouvons d’ores et déjà un aperçu des concerts qui nous attendent, à commencer par La Traviata, dans une mise en espace de Gianni Santucci. A cette occasion, le plateau réunira Patrizia Ciofi dans le rôle de Violetta, Dmitry Korchak dans celui d’Alfredo et Giovanni Meoni en Giorgio Germont. La bande-annonce déjà disponible sur le site laisse présager un beaux moments que l’on a hâte de découvrir dès le 8 avril.

A partir du 27 mai, un second opéra sera également proposé, Cosi fan tutte, cette fois-ci sous la direction de Christophe Rousset. Quant au plateau, il réunira Josè Maria Lo Monaco (Dorabella), Maria Rey-Joly (Fiordiligi), Sophie Karthaüser (Despina), Cyrille Dubois (Ferrando), Leon Košavić (Guglielmo) et Lionel Lhote (Don Alfonso).

Outre ces deux opéras, une série de concerts incluant des récitals est prévue : par exemple un récital de Saioa Hernandez et du chef Daniel Oren ; un rendez-vous autour de « Hamlet et le romantisme à la française » avec Jodie Devos, Marc Laho et Lionel Lhote ; une soirée « Passionnément Mozart » avec Cyrille Dubois, Leon Košavić et le chef Christophe Rousset ; un concert instrumental « Mozart, Schubert Tchaïkovski » sous le direction de Paolo Arrivabeni, ou encore le dernier concert affiché pour le moment qui aura lieu le 17 juin, sous le thème « Johann Strauss, le père, le fils et l'esprit de la valse », en compagnie de la soprano Louise Foor, sur une conception et une présentation d’Alain Duault (la soirée est adaptée de son ouvrage Johann Strauss : le père, le fils et l'esprit de la valse qui retrace l'histoire de la famille de musiciens).

Cette programmation enrichit donc l'offre de streaming que l’on pourra également retrouver sur le site de la maison liégeoise.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading