Rameau 2014 à l'Auditorium du Louvre et à Versailles

Xl_actulouvreversailles

À la fois musicien-théoricien et compositeur emblématique de l'opéra français, Jean-Philippe Rameau a successivement été considéré comme un « révolutionnaire », puis comme un « réactionnaire » de la scène lyrique du XVIIe siècle, pour finalement marquer son époque et faire évoluer son art.
Il laisse une empreinte majeure dans l'histoire de la musique et c'est donc assez logiquement que l'Auditorium du Louvre profite des commémorations de sa disparition (le 250ème anniversaire de sa mort) pour présenter en première partie de sa saison 2014-2015 un cycle « De Rameau à Daho » de quatre mois consacré à la musique française, qui interroge sur « l'existence d'un style musical français ». Une question inspirée par le célèbre chef anglais Sir John Eliot Gardiner, grand défenseur du répertoire français, qui définit la musique française à travers trois caractéristiques majeures : la richesse de l'orchestration, le sens du timbre et la souplesse rythmique.
Le Louvre y ajoute néanmoins sa touche personnelle et souligne « la dette déclarée de la plupart des compositeurs français envers Rameau, dont l'oeuvre toute entière semble concentrer les caractéristiques stylistiques de ce "fameux" style français ».

Ainsi, ce cycle « De Rameau à Daho » s'articulera autour de 17 concerts qui permettront de découvrir ou de redécouvrir tant de chefs-d'oeuvre que de raretés, auxquels s'ajoutent de nombreuses projections de captations de spectacles musicaux, ainsi que plusieurs conférences ponctuées d'archives vidéo et animées par une cohorte d'artistes invités (compositeurs, chefs'd'orchestre, ou metteurs en scène) qui promettent un éclairage inédit de leur art. Une occasion pour les afficionados de musique baroque puisqu'une très large partie du répertoire du célèbre compositeur français y est abordée.

Parmi un programme très dense, élaboré autour d'auteurs tels que Rameau, Gluck, La Tombelle, Pesson, Alkan, Decaux, Ravel, Fauré, Debussy, Fréhel ou encore Etienne Daho, on retiendra aussi plusieurs projections d'opéras, dont :

- 26 septembre : Platée, Opéra national de Paris (2002), dans une mise en scène de Laurent Pelly, dirigé par Marc Minkowski.
- 27 septembre : sélection d'archives sur les grands interprètes de Rameau, d'Hippolyte et Aricie aux Indes galantes en passant par Castor et Pollux et la première mondiale des Boréades.
- 27 septembre : Les Paladins, Théâtre du Châtelet (2005), avec notamment Stéphanie d'Oustrac et Laurent Naouri, dirigés par WIlliam Christie.
- 28 septembre : Hippolyte et Aricie, Opéra national de Paris (2012), dans une mise en scéne créée et  acclamée au Capitole de Toulouse en 2009.
- 4 octobre : Iphigénie en Aulide de Gluck, Opéra national des Pays-Bas (2013), avec Véronique Gens, Nicolas Testé et Frédéric Antoun, dirigés par Marc Minkowski.
- 5 octobre : Les Troyens de Berlioz, Théâtre du Châtelet (2003), avec Anna Caterina Antonacci, Gregory Kunde et Ludovic Tezier, dirigés par Sir John Eliot Gardiner.
- 9 octobre : Pelléas et Mélisande de Debussy, Opéra National du Pays de Galles (1992), dans une mise en scène de Peter Stein, dirigé par Pierre Boulez.
- 11 octobre : La Belle Hélène d'Offenbach, Théâtre du Châtelet (2000), dans une mise en scène de Laurent Pelly, dirigé par Marc Minkowski.
- 12 octobre : Samson et Dalila de Saint-Saëns, Opéra national de Paris (1978), avec John Vicker et Viorica Cortes.
- 12 octobre : Ariane et Barbe-Bleue de Dukas, Gran Teatre del Liceu (2012), avec Jeanne-Michèle Charbonnet et José van Dam, dirigés par Stéphane Denève.

Le cycle "De Rameau à Daho, Musique française au Louvre" se tient 17 septembre au 4 décembre prochain. Le détail de la manifestation, les informations pratiques et réservations sont accessibles sur le site du louvre.fr.
À noter également qu'une sélection de huit concerts sera webcastée sur Medici TV.

 

De son côté, la Bibliothèque municipale de Versailles, organise une exposition consacrée au compositeur français en collaboration avec le Centre de Musique Baroque de Versailles, au coeur de l'Hôtel des Affaires étrangères de Louis XV (siège de la Bibliothèque depuis 1803).

Connue pour la richesse de ses collections, ce n'est pas un hasard si cet évènement y est organisé : la seconde partie de la carrière de Rameau est intimement liée à Versailles, où il réapparu en 1745 après sept ans d'absence de la scène lyrique. Triomphant avec Platée, il est nommé Compositeur du Cabinet du Roi par Louis XIV.

Cette exposition, répartie sur cinq salles organisées chronologiquement, donnera au visiteur l'occasion de suivre la vie de Rameau de sa période parisienne en 1722 jusqu'après sa mort, mettant une nouvelle fois en relief sa marque artistique et stylistique, dont l'écho résonne encore à notre époque. Gravures, peintures, projets et maquettes de costumes, traités de musique, partitions manuscrites ou imprimées, instruments de musique, costumes d’opéras, marionnettes, éléments de décors, disques 33 tours, cartes postales, affiches et aussi extraits de vidéos de captation d’opéra seront les outils proposés aux visiteurs pour décrypter ce voyage dans le temps.

L'exposition "Rameau et son temps - Harmonie et Lumières" se tient du 20 septembre 2014 au 3 janvier 2015 à la Bibliothèque municipale de Versailles.
Entrée libre
Le détail de l'évènement, les informations pratiques et réservations sont accessibles sur le site de la Bibliothèque municipale de Versailles.
.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading