Plácido Domingo quitte le Metropolitan et la production de Macbeth

Xl_domingo

Aujourd'hui, le Metropolitan Opera de New York devait donner Macbeth dans la mise en scène d'Adrian Noble créée en 2007. La production est attendue, notamment pour sa distribution : Anna Netrebko y reprend en effet le rôle de Lady Macbeth (qu'elle interprétait déjà au Met dans cette même production en 2014) et devait partager la scène avec Placido Domingo – reformant ainsi leur duo dans l'opéra de Verdi, qui avait déjà marqué les esprits notamment à Berlin l'année dernière, alors dans une mise en scène signée Harry Kupfer.

Le Metropolitan Opera, relayé par le New York Times, confirme néanmoins aujourd'hui ce qui se murmurait en coulisses : Placido Domingo se retire de la production, malgré sa présence à la générale. C'est finalement Željko Lučić qui reprendra le rôle de Macbeth aux côtés d'Anna Netrebko, comme en 2014.

Le retrait de Placido Domingo fait suite aux accusations de harcèlement qui pèsent sur le chanteur depuis mi-août dernier, et qui font actuellement l'objet d'une enquête (dont les conclusions ne sont à ce jour pas connues). L'atmosphère au sein de la maison d'opéra et les sentiments de certains musiciens et choristes du Metropolitan ne seraient pas de nature à permettre un cadre de travail serein. En conséquence, le chanteur explique préférer se retirer de la production du Met (après y avoir chanté plus de 700 fois), de crainte que ces accusations – qu'il dément par ailleurs – ne portent préjudice au travail d'ensemble, à la production et à ses collègues : « après réflexion, je pense que ma prestation dans cette production de Macbeth détournerait l'attention du dur labeur de mes collègues, sur scène et en coulisses » (selon l'AFP relayée par Le Monde).

« J'ai fait mes débuts au Metropolitan of New York à l'âge de 27 ans et j'ai chanté dans ce magnifique théâtre pendant 51 saisons consécutives et glorieuses. Alors que j'essaie de combattre les récentes accusations portées contre moi, je me sens immergé dans un climat où certaines personnes sont condamnées sans enquête préalable. Après avoir réfléchi, je considère que ma présence dans cette production de Macbeth pourrait détourner l'attention du travail de mes collègues sur scène et dans les coulisses. C'est pourquoi j'ai demandé à ce que mon contrat soit résilié et je remercie la direction du Metropolitan d'avoir accepté ma demande.
Je suis heureux, à l'âge de 78 ans, d'avoir été capable de chanter ce rôle-titre magnifique lors d'une dernière répétition en costumes de Macbeth, que je considère comme ma dernière prestation sur la scène du Met.
»

Pour mémoire, le mois dernier, l'agence de presse Associated Press se faisait l'écho d'accusions visant le chanteur, remontant aux années 80 (une vingtaine de victimes présumées sont évoquées, et restent anonymes pour la plupart). Dans la foulée, plusieurs des engagements de Placido Domingo étaient annulés outre-Atlantique (notamment auprès de l'Orchestre de Philadelphie et l’Opéra de San Francisco, et l'Opéra de Los Angeles dont Placido Domingo est le directeur depuis 2003 l'a suspendu à titre conservatoire), le temps que toute la lumière soit faite sur ces accusations – contestées par le chanteur, qui précise pour sa défense ne pas avoir de pouvoir décisionnel sur le déroulement d'une carrière. Si les établissements nord-américains se montrent très stricts, on se souvient que l'Europe accueillait le chanteur plus chaleureusement : le festival de Salzbourg recevait le chanteur au nom de la présomption d'innocence et fin août, le public lui réservait une ovation debout dans Luisa Miller.

En réaction, Anna Netrebko indiquait sur les réseaux sociaux être « très heureuse » à l'idée de retrouver Placido Domingo au Met pour Macbeth. Il en sera donc autrement. Plácido Domingo devait également faire ses débuts en Sharpless en novembre dans Madama Butterfly donnée du 11 octobre au 11 avril, mais il s'est là aussi retiré de la production américaine.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading