Marc Minkowski ne fera pas de troisième mandat à l'Opéra de Bordeaux

Xl_5f621a0bb1508458382341

En 2016, Marc Minkowski prenait ses fonctions de directeur général de l'Opéra national de Bordeaux. Le second mandat du chef court actuellement jusqu’en août 2022, mais on sait à présent qu'il ne sera pas reconduit pour une troisième mandature. Pour autant, la collaboration entre le chef et la ville de Bordeaux qu’il apprécie devrait se poursuivre sous d'autres formes.

Malgré quelques conflits sociaux, les années de direction de Marc Minkowski ont été marquées par une hausse du taux de fréquentation de la maison bordelaise, une forte augmentation du mécénat, et un accroissement du rayonnement de l’Opéra de Bordeaux. La maison a ainsi pu asseoir sa position de grande maison lyrique attractive, y compris pour des artistes de renommée internationale. Et nul doute que Marc Minkowski n’est pas étranger de ce bilan.

Toutefois, après ses deux mandats « enthousiasmants », le chef souhaite « poursuivre (son) activité internationale de direction d’orchestre, ce qui était incompatible avec une intégration définitive au sein de l’institution municipale après août 2022 ». Un départ de direction qui ne signifie pas pour autant une séparation avec Bordeaux, la mairie lui ayant proposé « de garder un rôle artistique dans les saisons à venir, dès 2022-2023 ». Parmi les projets déjà évoqués, la création d’un « festival unique dédié à des expériences musicales nouvelles, toujours au plus près des mélomanes de la Cité girondine et au-delà ». De son côté, la ville affirme également vouloir confier à Marc Minkowski « un rôle dans la configuration issue de la nomination d’une nouvelle direction le moment venu ».

La présence du chef aura donc fortement marqué l’histoire de la maison bordelaise, mais par ce départ il semble affirmer son intention de rester d'abord chef d'orchestre avant d’être directeur. Peut-être est-ce justement aussi ce qui a fait le succès de sa direction.

Reste à présent à découvrir le nom de son successeur (l’appel à candidatures doit encore être lancé), mais les Bordelais se satisferont sans doute d’apprendre que le nom de Minkowski reste lié à la ville.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading