Le Festival de Bayreuth fait le bilan de son édition 2018 et précise son programme 2019

Xl_bayreuth_2019

La 107e édition du festival de Bayreuth s’est clôturée hier après 32 représentations à guichets fermés, ayant accueillies quelque 62 000 spectateurs. C'est ce que les organisateurs revendiquent dans un bref bilan de cette édition 2018.

On s'en souvient, cette saison s’était ouverte avec le Lohengrin mis en scène par Yuval Sharon et dirigé par Christian Thielemann. Anja Harteros y tenait le rôle d’Elsa face au Lohengrin de Piotr Beczala qui remplaçait Roberto Alagna, ce dernier s’étant désisté fin juin. Si cette nouvelle production suscitait une vraie curiosité de la part du public, la mise en scène de Yuval Sharon (reposant sur ces jeux de couleurs symboliques) laissait un sentiment mitigé, qu'une distribution vocale de haut niveau faisait néanmoins vite oublier (on l'évoquait). L'organisateur souligne tout autant « l'enthousiasme » que le public du festival réservait aux interprètes des reprises de Parsifal, Tristan und Isolde,  Die Meistersinger von Nürnberg, Le Vaisseau fantôme, ou encore de la Walkyrie. Le projet « Wagner pour les enfants » a pour sa part fêter ses 10 ans avec onze représentations du Ring dans une version adaptée pour les plus jeunes et accessible à partir de 8 ans. Là aussi, le succès fut à nouveau au rendez-vous.

La conclusion de cette édition est aussi l’occasion d'esquisser les grandes lignes du programme du Festival de Bayreuth, qui vient d'être publié sur le site de l'événement (même si les distributions sont encore incomplètes). On l'avait noté, le festival débutera son édition 2019 avec une nouvelle production de Tannhäuser, qui ouvrira les festivités le 25 juillet de l'année prochaine. La production sera confiée à la baguette de Valery Gergiev et dans une mise en scène de Tobias Kratzer – à qui l’on doit notamment un travail que nous avions beaucoup apprécié pour L’Africaine à Francfort en février et mars derniers. La distribution devrait par ailleurs réunir Stephen Gould dans le rôle-titre, Lise Davidsen en Elisabeth, Stephen Milling en Hermann Landgraf, Markus Eiche en Wolfram von Eschenbach ou encore Ekaterina Gubanova en Vénus.

On note aujourd'hui que cette future édition comprendra également des reprises de Lohengrin (la production 2018), Die Meistersinger von Nürnberg (proposé en 2019 dans une version « pour les enfants », arrangée par Katharina Wagner et Markus Latsch), Parsifal et Tristan und Isolde (pour la dernière fois dans les productions actuelles du festival). Comme évoqué en juillet dernier, Anna Netrebko, évidemment très attendue, interprètera le rôle d'Elsa pour la première fois sur scène l'année prochaine  à Bayreuth dans la reprise de Lohengrin (pour deux soirées), alors que Krassimira Stoyanova fera également ses début dans le festival l'année prochaine. 

Enfin, 2019 sera marqué par le centenaire de Wolfgang Wagner, le petit-fils de Richard Wagner, metteur en scène et directeur du festival de 1966 à 2008, décédé le 21 mars 2010. Une cérémonie est prévue le 24 juillet afin de lui rendre hommage.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading