Les demi-finales d'Operalia 2018 seront retransmises en ligne

Xl_operalia

Depuis ce lundi, le Teatro Nacional de São Carlos de Lisbonne, au Portugal, accueille la vingt-sixième édition du concours Operalia. Chaque année, plusieurs centaines de jeunes chanteurs tentent leur chance et en début de semaine, quarante d’entre eux ont été auditionnés dans le cadre des quarts de finale du concours, encouragés par Placido Domingo qui assure la direction de l’événement depuis sa création en 1993. Du haut d’un répertoire de 150 rôles, Placido Domingo indiquait en effet « sa grande admiration des jeunes chanteurs » présents à Lisbonne pour la compétition, considérant que lui-même « ne serai(t) pas en mesure de participer à un tel concours ». Il s’explique : « je dois tout à la scène et j’aime infiniment être sur scène, mais chanter devant un jury... je suis heureux de ne jamais avoir eu à le faire ». Quand bien même  la difficulté de l'épreuve, selon le baryton, le concours Operalia revêt une importance toute particulière puisqu’il contribue à illustrer la vivacité du monde de l’opéra qu’on dit parfois (à tort selon Placido Domingo) vieillissant et peinant à se renouveler.

C’est ainsi qu’au terme de cette première phase de sélection, 24 jeunes artistes âgés de 18 à 32 ans, de toutes nationalités et tessitures, se sont qualifiés pour les demi-finales qui se tiendront demain jeudi 30 septembre à partir de 17h – et le niveau s’annonce manifestement élevé, puisque habituellement, le jury ne retient que vingt chanteurs pour les demi-finales.
On y retrouve notamment des membres de la jeune garde du Metropolitan Opera de New York, comme la soprano canadienne Rihab Chaieb (qu’on pourra entendre dans Fantasio à l’Opéra National de Montpellier en fin d’année) et la mezzo-soprano Samantha Hankey (titulaire de la Glyndebourne Opera Cup), mais aussi la mezzo-soprano franco-suisse Marina Viotti, qui sera Rosina dans la nouvelle production du Barbiere di siviglia de l’Opéra national du Rhin la saison prochaine, mais aussi le ténor Pavel Petrov, le baryton Johannes Kammler ou le baryton-basse Simon Shibambu, qui nous ont tous marqués sur scène au cours des derniers mois.

Durant ces demi-finales, les chanteurs devront choisir un aria d'opéra au sein d'une liste de quatre airs qu'ils auront préalablement préparés. Le jury optera ensuite pour un second air au sein de la liste que les participants devront interpréter, en plus d'un air de zarzuela pour ceux inscrit dans cette catégorie additionnelle. Et pour les amateurs d’art lyrique curieux de découvrir cette nouvelle génération d'interprètes mais qui ne seraient pas au Teatro Nacional de São Carlos de Lisbonne pour l'événement, la demi-finale du concours Operalia 2018 doit être diffusée en ligne dans le cadre d’une retransmission sur Facebook Live, ce jeudi à partir de 17h.

Liste des 24 demi-finalistes du concours Operalia 2018

Liste des 12 demi-finalistes de la catégorie Zarzuela 2018

Parallèlement au concours Operalia, on sait que Placido Domingo entend aussi faire vivre un type de chant qui lui est cher, la Zarzuela, qui fait l’objet d’un prix à part entière. Les jeunes interprètes d’Operalia peuvent aussi concourir dans la catégorie Zarzuela et douze d’entre eux ont été retenus pour les demi-finales. 

  • Rihab Chaieb, mezzo-soprano, Canada, 31 ans
  • Luis Gomes, ténor, Portugal, 31 ans
  • Emily D’Angelo, mezzo-soprano, Canada/Italie, 23 ans
  • Migran Agadzhanyan, ténor, Russie, 26 ans
  • Mingjie Lei, ténor, Chine, 30 ans
  • Roberto Lorenzi, baryton-basse, Italie, 29 ans
  • Danylo Matviienko, baryton, Ukraine, 28 ans
  • Petr Nekoranec, ténor, République Tchèque, 26 ans
  • Carles Pachón, baryton, Espagne, 23 ans
  • Pavel Petrov, ténor, Belarus, 27 ans
  • Josy Santos, mezzo-soprano, Brésil, 29 ans
  • Vanessa Vasquez, soprano, Colombie / Etats-Unis, 28 ans
| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading