Le Centre de Musique Baroque de Versailles dévoile un nouvel Expodcast, cette fois autour de Molière

Xl_expodcast

Il y a un an, le Centre de Musique Baroque de Versailles (CMBV) lançait son premier Expodcast et nous le présentait, alors dédié à la musique et aux musiciens à la Chapelle royale. Une idée enthousiasmante, qui a su trouver un public puisque la fréquentation du site s’élève à 10 000 entrées, tandis que les chiffres d’audience du podcast via France Musique atteignent les 225 000 écoutes ! Dans la continuité de cette politique d’élargissement du public, de diffusion et de rayonnement du CMBV, ce dernier, France Musique et le Château de Versailles ont décidé de poursuivre avec un second Expodcast, dédié tout naturellement cette année aux musiques de Molière, 2022 célébrant les 200 ans de la naissance du dramaturge. Alliant musique et théâtre, un nouveau partenariat a également été mis en place avec la Comédie Française.

Dans le cadre d'une présentation du projet, nous retrouvions hier après-midi plusieurs noms déjà présents l’an passé afin d'esquisser cette seconde édition, dont Suzanne Gervais, qui a une fois encore orchestré cette exposition autour de six nouveaux épisodes de 17 minutes chacun qui mélangent récits, extraits de pièces, et moments fictionnés :

1 : Molière, musicien et danseur
2 : Les fêtes royales, les arts à la fête
3 : Molière et Lully, les deux Baptiste
4 : Jouez violons ! Au théâtre dans le Paris du Grand Siècle
5 : Le Malade imaginaire, ultime comédie-ballet
6 : Molière après Molière

À cet expodcast disponible intégralement ou « en un clin d’œil » s’ajoute cette année un parcours junior pour les plus jeunes, composé de cinq épisodes de sept minutes pensés sous une forme complètement différente que celle du parcours tout public. Ici, les enfants – et les plus grands – pourront entendre Molière, des membres de sa troupe, Charpentier, etc. leur parler d’eux et de leurs histoires. Une manière de rendre ce voyage dans le temps plus vivant encore, notamment grâce à un travail sur l’ambiance sonore ou la ponctuation du discours.  

Marc Voinchet, directeur de France Musique, était également présent afin de rendre compte de son soutien (financier mais pas seulement) à cette belle aventure. La Comédie Française était pour sa part représentée par Olivier Giel ainsi qu’Eric Génovèse (sociétaire de la Comédie Française), ravi de pouvoir participer à ce projet (de même que ces autres camarades présents dans l’expodcast). Quant à Catherine Céssac, elle a apporté son expertise scientifique.

Enfin, Pierre Coppey (président du CMBV) a rappelé l’importance du partenariat formé ici sans lequel l’aventure ne serait pas possible. En effet, entre l’organisation, la recherche, l’écriture, la technique, les artistes, et bien d’autres choses, le budget pour un tel projet est colossal, d’autant plus que le résultat est distribué gratuitement au public. De sa conception à sa réalisation, en passant par les gestions des droits, le son et bien des étapes, le coût s’élève à quelque 100 000 euros auxquels s’ajoutent encore des frais supplémentaires. C’est pourquoi, bien que la réalisation d’un troisième expodcast soit déjà envisagée, elle reste soumise à la triviale question pécuniaire.

En attendant cet éventuel futur rendez-vous, nous ne pouvons que vous inviter à visiter « Les musiques de Molière », et ne pas hésiter à (re)faire un tour dans « Musique et musiciens à la Chapelle royale », toujours disponible gratuitement sur le site des événements.

Elodie Martinez

| Imprimer

Commentaires

Loading