La saison 2014-2015 de l'Opéra d'Amsterdam (De Nederlanse Opera) est en ligne !

Xl_nederlandse_opera

Les grandes maisons européennes annoncent tour à tour leur prochaine saison, et c'est au tour du Nederlandse Opera (Amsterdam) de proposer la sienne. A moins de trois heures de Paris (et donc un A/R possible dans la journée), Amsterdam offre une des programmations parmi les plus intéressantes (et équilibrée, du baroque au répertoire contemporain) du circuit international. Elle débutera, en septembre, par une absolue rareté, les Gurrelieder de Schöneberg en version scénique ; la mise en scène sera confiée à Pierre Audi, maître des lieux depuis plus de 25 ans. L'hilarante Etoile d'Emmanuel Chabrier suivra, dans une proposition scénique de Laurent Pelly, avec l'excellente mezzo française Stéphanie d'Oustrac dans le rôle principal. Pierre Audi revient en novembre avec la reprise de sa régie de Lohengrin : Nikolaï Schukoff et Julianne Banse affronteront les machiavéliques Telramund et Ortrud d'Evgeny Nikitin et Michaela Schuster.

En janvier, c'est un des opéras les plus jouissifs de Rossini qui sera à l'affiche, Il viaggio a Reims, dans une nouvelle production signée par Damiano Michieletto, et un cast alléchant comprenant Nino Machaidze, Michael Spyres, Carmen Giannattasio, Juan Francisco Gatell, Anna Goryachova ou encore Bruno De Simone. Dans la foulée, une adaptation de l'ouvrage de Rossini, conçue par Bob Zimermann, Ramble to Reims, sera représentée...car il n'y a pas de saison à Amsterdam sans au moins une création !

On est jamais mieux servi que par soi-même, et Pierre Audi revient ainsi en février, sans qu'on s'en plaigne, mettre en scène deux opéras de Haendel : Tamerlano et Alcina, en coproduction avec La Monnaie de Bruxelles. Dirigés par le talenteux chef français Christophe Rousset, le premier titre réunira - entre autres interprètes - Christophe Dumaux, Sophie Karthaüser et Ann Hallenberg, tandis que le rôle de la magicienne Alcina sera tenue par Sandrine Piau, rôle qui nous semble un peu « lourd » pour ses moyens actuels, alors quelle vient tout juste d'interpréter celui de Morgana au Palais Garnier. En avril, la sulfureuse Andrea Breth mettra en scène Macbeth, Scott Hendricks incarnant le rôle-titre tandis que Tatiana Serjan chantera la diabolique Lady Macbeth. Marc Albrecht - directeur musical de la maison amstellodamoise - dirige.

Au beau mois de mai, nous nous rendrons à coup sûr à Amsterdam assister au rare autant que superbe Benvenuto Cellini de Berlioz, avec John Osborn en Cellini, dans la mise en scène de l'ancien trublion des Monthy Python, Terry Gilliam. Pour finir, en juin, la Lulu d'Alban Berg investira le plateau du Nederlandse Opera dans une coproduction (signée William Kentridge) entre le Metropolitan Opera, l'English National Opera et la Canadian Opera Company de Toronto. La soprano allemande Mojca Erdmann incarnera la fameuse femme fatale.

Bref, autant de bonnes raisons d'aller passer quelques week-ends dans la cité batave la saison prochaine !

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading