En avant première, les croquis des costumes de Christian Lacroix pour Don Pasquale

Xl_croquis_costumes_don_pasquale_2___christian_lacroix_bd_large

Grand retour des créations de Christian Lacroix au Théâtre des Champs Élysées en février 2012, dans un Don Pasquale mis en scène par Denis Podalydès et dirigé par Enrique Mazzola à la tête de l’Orchestre National de France et du Chœur de Radio France.

Depuis plus de vingt ans, avant même la création de sa maison de couture, le couturier Christian Lacroix travaille pour la scène sous toutes ses formes.

  • Pour le ballet : Gaité parisienne, chorégraphie de Mikhaïl Barysnikov pour l’American Ballet Theater à New York ; Les Anges ternis, chorégraphie de Karole Armitage ; Shéhérazade, chorégraphie de Blanca Li pour l’Opéra national de Paris ; Cendrillon à l’Opéra de Vienne…
  • Pour le théâtre : Chantecler, mise en scène de Jean-Luc Tardieu pour la Maison de la Culture de Nantes ; Otello et Phèdre, deux mises en scène d’Anne Delbée pour le Théâtre 14 et la Comédie-Française à Paris ; Les Caprices de Marianne, mise en scène de Lambert Wilson aux Bouffes du Nord…
  • Et évidemment pour l’opéra : Carmen, mise en scène d’Antoine Bourseiller aux Arènes de Nîmes ; Cosi fan tutte, Il Re pastore, Eliogabalo, trois opéras mis en scène par Vincent Boussard pour le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles.

Don Pasquale appartient à la dernière époque créatrice de Donizetti – principalement française – et sera son ultime ouvrage écrit pour un public parisien. L’œuvre est créée le 3 janvier 1843 au Théâtre-Italien avec la célèbre Giulia Grisi dans le rôle de Norina. C’est l’un des derniers chefs d’œuvre de l’opera bouffa, genre musical qui jette alors ses derniers feux... en attendant le Falstaff de Verdi.

Un vieux barbon rêve de  déshériter son neveu et lui ravir sa jeune fiancée. Mais la belle Norina a plus d’un tour dans son sac… Le synopsis puise directement son inspiration dans la commedia dell’arte, rappellant aussi Le Barbier de Séville. La pétillante Norina évoque aussi Serpina dans La servante maîtresse de Pergolèse, et la douce Colombine, Don Pasquale figure Pantalone, son neveu Ernesto le Pierrot amoureux, Malatesta le ruse Scapin.

Virtuosité vocale, partition pétillante, c’est un spectacle champagne auquel nous convie le célèbre créateur.

Don Pasquale

  • Distribution : Alessandro Corbelli Don Pasquale (13, 15, 17 et 19 février), Lorenzo Regazzo Don Pasquale (21 et 23 février), Désirée Rancatore Norina , Gabriele Viviani Dr Malatesta, Francesco Demuro Ernesto
  • Dates : Lundi 13, mercredi 15, vendredi 17, mardi 21, jeudi 23 février 2012 19 heures 30, Dimanche 19 février 2012 17 heures

Pour réserver au Théâtre Champs Élysées 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading