Rolando Villazón, enfin de retour à Paris, chante dans son arbre généalogique

Xl_villazon-pleyel

Le ténor longtemps absent de la scène parisienne revient avec son récital ¡México!, avec Bolívar Soloists samedi 3 décembre à la Salle Pleyel.

La frustration – et l’absence sur scène - liée à son opération des cordes vocales semble désormais bien loin. Il vient de triompher au Bayerische Staatsoper de Munich dans une nouvelle production des Contes d’Hoffmann. Mais le ténor mexicain n’a pas de plus grand plaisir que de chanter dans son propre arbre généalogique.  

Si d’aucuns s’offusquent de cette facilité, lui la balaye d’un grand rire. C’est ses racines qu’il souhaite nous faire partager au cours de ces soirées joviales et conviviales. Ce Mexique rêvé et chanté par Villazón n’est pas seulement celui dans lequel il a évolué et grandi, mais bel et bien celui dont il s’est nourri pour réussir tous les grands rôles qu’il a incarnés à l’opéra ; de Werther à Rodolfo en passant par Alfredo… interprétés de Salzbourg au Met, de Bastille à l’Opéra de Vienne.

Peu importe si nous sommes loin des grands rôles et que les arrangements sont très sucrés, Villazon se fait plaisir et nous fait plaisir. Il s’y livre tout entier. Revisitant ou combinant les mélodies classiques et traditionnelles mexicaines,  le ténor brosse avec gourmandise son Mexique à lui, celui du cœur et des souvenirs, une contrée musicale à la fois réelle et idéale, nourrie de grands tubes populaires ou savants.

Jouant des couleurs et de la ferveur de l’orchestre de chambre, les Bolivar Soloists, il fait son miel des titres que nous partageons tous : ‘Bésame mucho’ de Consuelo Velasquez, ‘Comprendo’ de Manuel Acuna, ‘Besos robados’ de Jorge del Moral, ‘Granada’ ‘Veracruz d’Agustin Lara côtoient de pures découvertes comme la dernière mélodie du compositeur contemporain Daniel Catán ‘Comprendo’.

Pour mémoire, l’enregistrement México! est paru en septembre 2010 chez Universal Deutsche Grammophon et son succès public ne se dément pas.

Réservations : 01 42 56 13 13 ou www.sallepleyel.fr

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading