Carmen et Figaro en direct ouvrent le mois de février à l’Opéra de Vienne

Xl_live_wiener_staatsoper

Depuis maintenant plusieurs semaines, la Wiener Staatsoper a repris son programme de diffusion d'opéras en streaming (issus de son catalogue de productions), mais également des productions en live streaming, c'est-à-dire diffusées en direct depuis une salle sans public. Ce sera notamment le cas de Carmen et des Nozze di Figaro au début du mois prochain.

L’œuvre de Mozart était initialement prévue du 24 janvier au 5 février, et le live stream sera proposé le 1er février prochain à partir de 15h30, dans la mise en scène très classique de Jean-Pierre Ponnelle, et sous la direction musicale de Philippe Jordan. Le public aura le plaisir de retrouver Philippe Sly en Figaro prometteur, Virginie Verrez en Cherubino, Louise Alder en Suzanna, rôle dans lequel elle a déjà brillé en 2020 à Londres, ou encore Andrè Schuen et Federica Lombardi en couple Almaviva.

L’opéra de Bizet suivra le 7 février à 19h, reprenant la mise en scène de Calixto Bieito qui devait être donnée du 6 au 26 février, avant d’être normalement à nouveau programmée en juin. Après sa création en 1999, cette production a déjà été donnée plusieurs fois dans plusieurs pays, comme à Barcelone en 2015, ou encore à Paris en 2017, lorsque nous y avons assisté alors avec Clémentine Margaine et Roberto Alagna, puis en 2019. L’attrait pour cette mise en scène ne semble pas faiblir puisqu’elle devait à nouveau être reprise à Barcelone ainsi qu’à Paris en 2020. Pour cette date viennoise, Anita Rachvelishvili tiendra le rôle-titre face au Don José de Charles Castronovo, l’Escamillo d’Erwin Schrott et la Micaëla d’Olga Kulchynska. Un plateau qui a de quoi faire rêver, sous la baguette d’Andrés Orozco-Estrada, en attendant de pouvoir à nouveau assister à un spectacle depuis la salle…

D'ici là, ce soir à partir de 19h, l'Opéra de Vienne (re)diffusera sa production de Nabucco mise en scène par Günter Krämer, avec Plácido Domingo, Freddie De Tommaso, Riccardo Zanellato ou Anna Pirozzi. Une soirée en forme de seconde chance, puisque la production n'est autre que la captation de la représentation viennoise donnée en direct la semaine dernière (le 22 janvier) et qui était l'occasion de fêter les 80 ans de Plácido Domingo – un « tour de force » pour le baryton, selon les termes de notre chronique en allemand, évoquant une voix qui montre certes « des signes d’usure », mais compensée par « une technique et un timbre inégalables ».

Plus d'informations sont disponibles sur le site officiel de l'Opéra.

Mise à jour : Les Noces de Figaro seront finalement diffusées le 7 février, et Carmen le 21 février.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading