Arènes de Vérone 2021 : Sonya Yoncheva chantera Aida pour la première fois

Xl_aida-sonya-yoncheva-arene-de-verone-2021

Si le doute plane encore sur le déroulé exact de l’édition 2020 du Festival des Arènes de Vérone (qui pourrait reposer sur des productions en petit format pour un public réduit), l’édition 2021 de l’événement lyrique fait d’ores et déjà l’objet d’une attention toute particulière. En 2021, on commémorera le 150ème anniversaire de la création d’Aida (donnée pour la première fois en 1871), et l'ouvrage occupe évidemment une place toute particulière dans la programmation véronaise – la première édition du festival en 1913 s’ouvrait avec Aida, pour le centenaire de la naissance de Verdi.

Pour marquer cet anniversaire, le Festival des Arènes de Vérone 2021 s’ouvrira donc avec une version de concert d’Aida (les 19 et 22 juin 2021), et elle promet une distribution de haute volée : Sonya Yoncheva devrait interpréter le rôle-titre pour la première fois sur scène. Sur les réseaux sociaux, elle précise avoir longtemps hésité avant d’ajouter le rôle à son répertoire (en forme de boutade, elle indique se sentir plus proche d’Amneris), avant d’y céder par amour pour la musique de Verdi.

Et la soprano bulgare sera bien entourée : en plus de Riccardo Muti dans la fosse, elle partagera la scène avec Francesco Meli en Radamès et Anita Rachvelishvili en Amneris, aux côtés notamment de l’Amonasro de Luca Salsi, du Ramfis de Riccardo Zanellato et du Roi de Roberto Tagliavini.

Une version mise en scène d’Aida (dans l’historique production de Franco Zeffirelli) suivra en juin, juillet et août 2021, affichant différentes distributions dans lesquelles on retrouvera successivement Angela Meade, María José Siri et Maida Hundeling dans le rôle-titre, face notamment aux Amneris d’Anita Rachvelishvili (le 26 juin), d’Anna Maria Chiuri (le 1er juillet), puis d’Olesya Petrova en juillet et août, Judit Kutasi (les 12 et 21 août) ou encore Ekaterina Semenchuk (le 4 septembre).

Crédit photo : Javier del Real

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading