11ème édition de « Tous à l’opéra ! » les 6 et 7 mai prochains

Xl_2017-03-30_153912

Le Dimanche 7 mai prochain, les français sont invités à sortir pour se rendre aux urnes, mais pas seulement puisque le weekend des 6 et 7 mai est également celui de la 11ème édition de « Tous à l’Opéra ! » placé sous le marrainage de la contralto québécoise Marie-Nicole Lemieux.

Les amoureux de l’opéra ne sont plus les seuls à attendre ce rendez-vous annuel si l’on en croit l’engouement grandissant du public. L’an passé, la soprano française Patricia Petibon était la marraine de cette manifestation qui a rassemblé 80 000 personnes en tout dans 25 maisons d’opéra (elle avait par ailleurs tourné une courte bande-annonce avec Jérôme Deschamps à cette occasion). Depuis sa création, ce sont au total plus de 900 000 visiteurs et participants qui ont ouvert les portes d’un opéra, parfois pour la première fois de leur vie.

Ce weekend s’inscrit dans le cadre des Journées européennes de l’opéra rassemblant 25 pays et près d’une centaine de maisons lyriques. Il est né de la volonté du ROF (Réunion des Opéras de France) en partenariat avec Opera Europa et RESEO, le but étant de faire découvrir un univers souvent perçu comme fermé et inaccessible au plus grand nombre, de partager des expériences autour de l’art lyrique, montrant ainsi son accessibilité réelle.

Cette année, c’est une vingtaine de maisons d’opéras en France qui ouvriront gratuitement leurs portes au public, vous permettant ainsi de découvrir l’opéra comme vous ne l’avez jamais vu. Vous pourrez ainsi visiter les opéras, parfois selon une thématique ou un éclairage particulier : à Marseille, vous aurez une visite historique du bâtiment, tandis que Clermont-Ferrand fera une visite guidée de son opéra. Tours vous propose pour sa part un jeu de piste, Nancy, des visites guidées « théâtrales », Limoges vous ouvre les portes de sa salle, sa scène, son atelier costumes, mais aussi des visites tactiles des décors de Peer Gynt, tandis que Lyon vous invite à un parcours-découverte des métiers de la technique.

Vous pourrez également assister à des répétitions ou bien à des représentations exceptionnellement ouvertes au public : une répétition d’Anna Bolena à Avignon avec, entre autre, Irina Lungu et Kate Aldrich dans une mise en scène de Marie-Louise Bondy-Bischofberger, une autre des Pêcheurs de perles à Bordeaux mis en scène par Yoshi Oïda, ou encore Carmen à Rennes et Rusalka à Tours. A Metz, ce n’est pas une répétition mais bien une représentation de La Voix humaine qui sera donnée avec Sabine Conzen (soprano) et David Conzen (piano). Enfin, Bastille donnera une représentation de Wozzeck dirigée par Michael Schønwandt et mis en scène par Christoph Marthaler.

Outre ces visites et ces représentations, vous pourrez également assister à des concerts ou des récitals, comme à Avignon, Nancy, Limoges ou Reims, ou bien à un concert commenté autour des Pêcheurs de perles à Bordeaux, sans oublier bien entendu le concert d’ouverture de ce weekend (gratuit comme le reste des manifestations proposées) donné à l’Opéra Comique par la marraine Marie-Nicole Lemieux qui aura autour d’elle des amis, dont Julie Depardieu. Les enfants seront eux aussi au cœur des programmes avec des concerts et des répétitions ouvertes de certaines Maitrises, comme celle d’Avignon ou de Caen, sans oublier le projet qui se déroulera à Lille où 500 enfants sont attendus pour ces deux journées autour du projet Finoreille, 13 ateliers qui font chanter de façon hebdomadaire 220 enfants de la région. Deux maitrises internationales (Maîtrise de Radio-France et National Kinderkoor Nederland d’Amsterdam) sont invitées mais aussi des maitrises de la région des Hauts-de-France.

La danse sera également présente, notamment à Caen, Metz et Toulon, mais aussi de nombreux ateliers et activités plus ou moins insolites. A Tours, vous pourrez découvrir le métier de chanteur « depuis son arrivée au théâtre jusqu’à son entrée sur scène », chantez vous-mêmes à Toulouse, Caen, à Rouen (avec Accentus qui plus est), à Lyon, etc… Le chant ne sera pas le seul art qui vous sera accessible : l’Opéra de Lyon organise également, comme l’an passé, une grande vente de costumes ainsi qu’une session de maquillage pour petits et grands, de même qu’à Caen ou dans d’autres maisons d’opéras. N’hésitez donc pas à vous rendre sur les sites officiels des différentes maisons afin de connaître l’ensemble des activités proposées ainsi que sur le site officiel de « Tous à l’Opéra ! »

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading