Medea (Reimann) - Medea (Reimann)

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

Description de l'Œuvre

Description

Né en 1936,Aribert Reimann est une des figures marquantes de la musique allemande de la fin du XXème siècle. Pianiste et éminent pédagogue, il a commencé à composer des lieder dès l’âge de dix ans. En 1967, Reimann s’affranchit de l’influence de l’Ecole de Vienne et connaît ses plus importants succès à l’opéra avec des œuvres qui mettent en musique de grands textes de la littérature universelle.

Huitièmedrame lyrique du compositeur, Medea se rattache à ce que la musicologie allemande qualifie de« Literatur-Oper ». Ce terme désigne, en les regroupant, tous les opéras composés sur une œuvre littéraire. En 1978, à l’initiative du célèbre baryton Dietrich Fischer-Dieskau (1925-2012), est créé Lear d’après Shakespeare. Suivront entre autres Les Troyennes (1986) d’après Euripide ou encore Le Château (1992) d’après Kafka. Répondant à une commande de la Staatsoper de Vienne en 2006,  Reimann choisit cette fois le mythe de Médée.
Depuis l’antiquité, la terrifiante magicienne a fasciné les poètes, les dramaturges et les compositeurs, mais aussi les peintres et, plus récemment, les cinéastes. Euripide, Sénèque et Pierre Corneille, pour ne citer qu’eux, ont mis leur art au service de l’épouse bafouée qui se venge de l’infidélité de Jason en égorgeant leurs propres enfants.
Reimann rédige son livret en prenant pour modèle le dernier volet de la trilogie du dramaturge viennois Franz Grillparzer (1791-1872), Das Goldene Vlies (1822). Jason, le chef des Argonautes, demande au roi Créon de l’accueillir à Corinthe avec son épouse Médée et leurs deux enfants. Bientôt Jason s’éprend de Créuse, la fille du roi. Médée souffre à la fois de son exil et du désamour de son époux. Menacée d’être expulsée par Créon, Médée craint d’être à jamais séparée de ses enfants. La magicienne assoiffée de vengeance devient une exilée en quête de reconnaissance.

Reimann se lance avec passion dans la composition de son ouvrage allant jusqu’à déclarer : « j’aurais tout aussi bien pu quitter mon appartement pour m’enfermer dans une cellule de moine. En revanche, il me paraissait pratiquement impossible de continuer à vivre sans avoir achevé ‘Medea’ ». Le résultatde ce travail acharné est un opéra d’une heure cinquante qui se déploie comme une sorte d’ouragan. Médée y apparaît comme une étrangère en plein désarroi rejetée par la société.

Résumé

Médée a tout quitté pour suivre Jason, le chef des Argonautes, qu’elle a aidé à conquérir la Toison d’Or. Les deux amants ont trouvé refuge à Corinthe chez le roi Créon. Une nouvelle vie commence dans ce pays étranger où Médée tente d’oublier son passé pour mieux s’adapter. Mais Jason ne l’aime plus et elle représente une menace aux yeux de Créon qui préférerait la voir partir. Le couple désuni est bientôt accusé du meurtre de Pélias, l’oncle de Jason qui l’a dépossédé du trône de Iolcos en Thessalie. On arrache ses enfants à Médée et on la condamne au bannissement. Sa vengeance sera à la mesure des souffrances qu’on lui inflige.

Commentaires

Loading