L'Ange de Feu - L'Ange de Feu

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3 Acte 4 Acte 5

Serge Prokofiev compose L’Ange de Feu (Огненный ангел, Ognenny Angel) entre 1922 et 1927. Son opéra, achevé dans le calme des Alpes bavaroises, naît de son propre livret tiré du roman de Valeri Brioussov, chef de file de l’Ecole symboliste russe. Epoque de la psychanalyse naissante et des années 20 plutôt permissives, l’époque est propice à la présentation de l’ouvrage du compositeur russe alors à l’apogée de sa période occidentale. L’Ange de feu aura pourtant dû attendre vingt-six ans (un an après la mort de Prokofiev) pour être présenté au public en version de concert, en 1954, à Paris. Il apparaîtra pour la première fois en version scénique un an plus tard, à Venise et chanté en italien. Sa création en russe remonte à 1991.
Un délai qui s’explique sans doute par la complexité du sujet, par la tension demandée aux rôles principaux, très présents sur scène et nécessitant d’importantes capacités vocales. L’histoire, qui a pour toile de fond l’Allemagne du XVIème siècle, demande donc une traduction scénique élaborée et une attention particulière de la part du spectateur tant le réel et le fantasmé se confondent. Reste que cette œuvre, qui s’est faite rare à la scène depuis sa création, offre une écriture orchestrale exceptionnellement riche. Quatrième des huit ouvrages lyriques du compositeur russe, L’Ange de feu en est probablement le plus ambitieux.

Résumé

Enfant déjà, Renata voit apparaître un mystérieux ange de feu, Madiel, qui lui prédit martyre et sainteté. Parce qu’elle a cru reconnaître cet ange dans le comte Heinrich, elle se lance à sa recherche avec l’aide du chevalier Ruprecht qui s’est épris d’elle. Renata fourbira toutes ses armes, notamment la magie et la sorcellerie, pour retrouver son ancien amant sans lequel elle ne peut vivre. Une relation forte, aux limites de la folie, se construira entre Ruprecht et Renata.
Après un voyage tourmenté, réel ou fantasmé, Renata, réfugiée dans un couvent pour y trouver la rédemption, est finalement rejointe par Faust et Méphisto. Le couple finira par se réunir, affrontant les délires et les fantasmes dont chacun, par des voies diverses, a rempli sa vie.

Acte 1

La scène se déroule au Moyen Âge. Dans une auberge, le chevalier Ruprecht rencontre Renata qui se dit poursuivie par un démon, alors que dans sa jeunesse l'ange Madiel lui a prédit le destin d'une sainte. Elle raconte qu’elle a reconnu plus tard cet ange sous les traits du comte Heinrich qui fut son amant mais qui l’abandonna. Pour l'aubergiste et son domestique, Renata serait une sorcière qui a essayé d'ensorceler le comte. Mais Ruprecht est déjà lui-même épris de la jeune femme. Une diseuse d'avenir intervient alors et traitant Renata comme une coupable, lui prédit un destin tragique.

Acte 2

Parvenue à Cologne en compagnie de Ruprecht, Renata poursuit sa quête d'Heinrich sans qui elle ne peut vivre. Grâce aux recettes d'un certain Jakob Glock, elle s'adonne à des pratiques de sorcellerie visant à faire revenir l'être aimé. De son côté, Ruprecht souffre de si peu compter pour elle. Face à ses échecs, il demande l'aide du magicien et philosophe Agrippa von Nöttingen. Malheureusement, dans l'atelier d'Agrippa, Ruprecht se heurte à une fin de non recevoir car le philosophe refuse de mettre ses talents au service de cette cause.

Acte 3

Renata est désespérée car Heinrich l'a rejetée comme une possédée. Quand Ruprecht la rejoint, elle lui déclare s’être trompée, qu’elle n’aime plus Heinrich qui, en fait, n’était pas une incarnation de l’ange Madiel. Si Ruprecht tue cet imposteur, elle sera sienne. Ruprecht a provoqué Heinrich en duel. Renata, apercevant son ancien amant, est bouleversée et voit à nouveau en lui la figure angélique. Elle demande à Ruprecht de l'épargner et de se laisser tuer.
Plus tard, on retrouve Ruprecht blessé. Renata le soigne et lui déclare qu’elle l’aime. S'il meurt, elle se retirera dans un couvent. Un ami médecin de Ruprecht, Mathias, lui apporte des soins à son tour et se veut rassurant.

Acte 4

Renata annonce au convalescent qu'elle va entrer au couvent  pour sauver son âme. Ruprecht lui ayant déclaré sa flamme, elle veut alors mettre fin à ses jours mais le chevalier veut l'en empêcher. Elle retourne l'arme contre lui et part. Ruprecht entre dans une auberge où se trouvent Méphistophélès et Faust. Le diable persécute cruellement l'aubergiste avant de lui redonner sa liberté et de demander à Ruprecht de lui servir de guide aux côtés de Faust pour visiter la ville.

Acte 5

Renata est désormais novice mais depuis son arrivée, tout le couvent semble possédé. Tandis que l'Inquisiteur tente d'exorciser Renata qui lui a livré ses visions maléfiques, les nonnes, en proie à l’hystérie, se jettent sur lui. Mephisto et Faust apparaissent. La diseuse d’avenir avait vu un destin tragique qui se révèle dans cet acte ultime : l'Inquisiteur prononce la condamnation au bûcher de Renata pour hérésie et sorcellerie.

Commentaires

Loading