Il primo omicidio - Il primo omicidio

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Alessandro Scarlatti
  • Librettiste :Pietro Ottoboni
  • Année de création :1707
  • Lieu de création :Italie
  • Langue originale :Italien
  • Maison d'opéra de la production originale :Teatro La Fenice

Description de l'Œuvre

Description

Grâce à un enregistrement réalisé par René Jacobs en 1997, le public a pu découvrir Cain, overo il primo omicidio, un des plus importants oratorios composés par Alessandro Scarlatti (1660-1725) sur un sujet biblique. L’esthétique des oratorios de Scarlatti n’est guère différente de celle qui caractérise ses opéras. On y retrouve généralement une ouverture et deux grandes parties construites sur une alternance d’airs et de duos entrecoupés de récitatifs, de ritournelles orchestrales, et de chœurs. La virtuosité vocale y tient une place essentielle.

Ecrit pour six solistes et orchestre, sur un livret dont l’auteur nous est inconnu, Il Primo omicidio a été achevé le 7 janvier 1707 et probablement donné pendant le Carnaval dans un palais privé de la « Sérénissime ». L’assassinat d’Abel par son frère Caïn est un des sujets de prédilection des Italiens en ce début du XVIIIème siècle à Rome et à Venise. L’oratorio, drame sacré, est alors un genre très en vogue qui permet d’explorer de grandes questions théologiques comme celle qui est au cœur de l’œuvre de Scarlatti.

Comment expliquer qu’aux origines de l’humanité et de la civilisation se trouve un meurtre ? Le premier homicide relaté dans l’Ancien Testament est une illustration de la célèbre formule qui court depuis l’Antiquité jusqu’à Freud, en passant par Hobbes et Schopenhauer : « l’homme est un loup pour l’homme ». La propension à la violence semble irrémédiablement inscrite dans la nature humaine, et pourtant Scarlatti évoque le fratricide avec une musique d’une beauté et même d’une douceur inattendues. Il Primo omicidio doit une grande part de sa séduction à son sujet dont les implications résonnent toujours douloureusement au XXIème siècle. Scarlatti nous livre des portraits saisissants des protagonistes, qu’il s’agisse du couple originel formé par Adam et Eve, ou  de Caïn, leur descendant. Caïn apparaît dans toute son ambiguïté : déchiré entre sa haine obsessionnelle et les tourments de sa culpabilité, il a le sentiment d’être maudit parce qu’il n’a pas su résister à sa folie criminelle. Il Primo omicidio est donné au Palais Garnier en janvier 2019 sous la direction musicale de René Jacobs, dans une mise en scène de Romeo Castellucci.

Résumé

Submergé par la jalousie qu’il éprouve envers son plus jeune frère, Abel, Caïn le tue, commettant ainsi le premier meurtre de l’histoire humaine. 

Commentaires

Loading