A midsummer night's dream - A Midsumm...

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Benjamin Britten
  • Librettiste :Peter Pears
  • Année de création :1960
  • Lieu de création :Royaume-uni
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Anglais
  • Maison d'opéra de la production originale :Snape Maltings Concert Hall

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

En 1960, Britten le grand compositeur du renouveau de l’opéra anglais d’après guerre, trouve son inspiration chez Shakespeare.  Composée pour le festival d’Aldeburgh, l’œuvre connut un succès immédiat, confirmé par ses nombreuses reprises à travers le monde. Malgré les nombreuses coupures opérées sur l’œuvre théâtrale, « A midsummer night’s dream », par le juste emploi de fantaisie et de tragique, de réel et de fantastique, conserve admirablement la grandeur de la pièce éponyme du grand poète. Dans la composition musicale Britten fait ainsi appel à une extraordinaire palette de styles, tour à tour légère et majestueuse, brillante et sensuelle. Il dessine ainsi une œuvre subtile et divertissante et exprime idéalement le monde merveilleux des fées tout comme les traditions paysannes.

Résumé

Comme dans un rêve, le temps d’une nuit d’été, la confusion règne parmi plusieurs couples, dans l’univers chimérique des fées et dans le monde grotesque des artisans athéniens.
 

Acte 1

En son domaine, une forêt près d’Athènes, le roi des fées Obéron (contre-ténor) se dispute avec sa femme Titania (soprano). Pour se venger d’elle, il manigance alors un stratagème avec Puck (rôle parlé), son malicieux serviteur. Arrivent ensuite deux amants, Lysander (ténor) et Hermia (mezzo), promise contre sa volonté à Démétrius (baryton), qui lui même est aimé d’Helena (soprano). Survient enfin un groupe d’artisans venu répéter une pièce destinée à leur roi Theseus (basse), le duc d’Athènes, qui doit épouser Hyppolyta (contralto), la reine des amazones.

Acte 2

Sous l’emprise du maléfice ourdi par Obéron, des couples d’amoureux, dans un véritable chassé-croisé, s’endorment, se forment, s’égarent, puis se séparent. Puck les délivre, in fine, du sortilège. 

Acte 3

Dans un heureux dénouement, Obéron libère à son tour son épouse, les amants se réconcilient, et la représentation peut avoir lieu devant Theseus. Avant que le public ne s’endorme par une belle nuit d’été peuplée de rêves.

Commentaires

Loading