La Traviata aux Arènes de Vérone 2011 - La Traviata - Arena di Verona 2011 con Ermonela Jaho

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar © Copyright all right reserved

Informations générales

Description

L_traviata2

La Traviata de Giuseppe Verdi ouvre le 89ème Festival d’Opéra des Arènes de Vérone 2011, sous la direction du Maestro Carlo Rizzi et, exceptionellement le 2 juillet, de Julian Kovatchev.

Hugo de Ana en est le metteur en scène ainsi que le concepteur des costumes et des éclairages. Les chorégraphies sont de Leda Lojodice, danseuse puis chorégraphe aux Arènes depuis 2007. Les différents secteurs artistiques – Orchestre, Chœur et Corps de Ballet – et les  techniciens des Arènes de Vérone travaillent avec de nombreux figurants.

Sur scène, de grands noms internationaux présents pour la première fois aux Arènes :

Violetta est jouée par la soprano albanaise Ermonela Jaho (les 17 et 24 juin – 2 et 28 juillet – 4 et 11 août), une réelle découverte dans ce rôle verdien depuis ses débuts en décembre 2005 à l’Opéra de Marseille, en alternance avec la jeune et prometteuse croate Lana Kos (12 juillet) et Elena Mosuc (16 et 21 juillet), qui a joué ce rôle au New Israeli Opera sous la direction de Franco Zeffirelli. Elles chantent avec le ténor sarde Francesco Demuro (les 17 et 24 juin – 2, 12 et 16 juillet) et Francesco Meli (21 et 28 juillet, 4 et 11 août), qui a connu un grand succès dans les plus importants théâtres nationaux et internationaux dans le rôle d’Alfredo. Giorgio Germont est représenté par le baryton bulgare Vladimir Stoyanov (les 17 et 24 juin – 2, 12, 16, 21 et 28 juillet) et  George Gagnidze (4 et 11 août), faisant ses débuts aux Arènes.

Le chef-d’œuvre verdien, qui a fait l’objet de quatre-vingt dix représentations en douze éditions différentes aux Arènes, entre 1946 et 2007, revient sur la plus grande scène du monde pour neuf représentations avec un nouveau décor, créé spécialement pour les larges  espaces des Arènes.

Un « ring » dans un gigantesque cadre de photo : c’est ce que Hugo de Ana souhaite pour sa nouvelle mise en scène de La Traviata, un dialogue constant entre la scène et la musique, de façon à créer l’équilibre entre ce qui est vrai et ce qui est plausible.

Parce que l’attrait du rôle de la protagoniste Violetta est aussi théâtral, une femme indépendante et moderne, qui vit dans la solitude, mise à genoux par le conformisme dominant. Son âme bonne déteint en noir et blanc en une photographie tragique et immaculée de la fin du 19ème siècle.

La source littéraire est bien connue : Verdi, qui a composé la musique en quarante jours et son librettiste Piave, qui a perfectionné le livret en deux semaines, ont puisé dans le roman – et la pièce de théâtre - La Dame aux Camélias d’Alexandre Dumas fils, situé dans le Paris contemporain de Luigi Filippo et inspiré de la fameuse figure de la courtisane Alphonsine Plessis, morte de phtisie à l’âge de vingt-trois ans en 1847, nommée Marguerite Gautier dans la nouvelle.

Hugo de Ana transpose sa Traviata quarante ans plus tard, plaçant les événements en 1890, gardant le sens de criticité historique typique de la période à laquelle l’opéra est né.

Le drame bourgeois donne la possibilité au public d’éclairer le drame social et de ce fait, l’histoire privée de Violetta prend place dans une sorte d’espace des souvenirs, une galerie de peinture à l’envers, dans laquelle les cadres vides soulignent le jeu de la vérité et de la fiction scénique. C’est dans cet espace que le spectateur peut cueillir les multiples facettes de la vie de la protagoniste : la prostitution, l’argent, les mondanités et la superficialité d’un monde en décadence où elle renaît avec la découverte de l’amour, jusqu’au sacrifice extrême.

Dates de représentations

17 juin 2011 21:15:00

24 juin 2011 21:15:00

02 juillet 2011 21:15:00

12 juillet 2011 21:15:00

16 juillet 2011 21:15:00

21 juillet 2011 21:15:00

28 juillet 2011 21:15:00

04 août 2011 21:00:00

11 août 2011 21:00:00

La distribution

Carlo Rizzi

Ermonela Jaho

Elena Mosuc

Francesco Demuro

Francesco Meli

Carlos Alvarez

Gabriele Viviani

George Gagnidze

Personnages de l'œuvre

Chef d'orchestre

Violetta Valéry

Violetta Valéry

Alfredo Germont

Alfredo Germont

Giorgio Germont

Giorgio Germont

Giorgio Germont

Commentaires

Loading