Chroniques liées à Peter Sellars

Streaming : le feu sacré de Doctor Atomic, en création europée...

Thibault Vicq

John Adams a recréé des événements contemporains par la composition : un voyage présidentiel (Nixon in China, son premier opéra), une prise d’otages (The Death of Klinghoffer), un séisme (I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky)... Contrairement à ces titres documentés par les médias accessibles, Doctor Atomic (créé en 2005 au San Francisco Opera) repose sur des archives longtemps...


Peter Sellars et Sir Simon Rattle apprivoisent la Philharmonie...

Thibault Vicq

Une renarde ne s’apprivoise pas. Janáček s’y frotte en ne caractérisant pas le seul personnage facétieux, mais la diversité du monde animal et le cycle de la nature dans ses liens compliqués avec l’humain. La Petite Renarde rusée étant tiré d’un feuilleton graphique d’un journal tchèque, dans un dialecte local, le compositeur en conserve la verve populaire et illustrative grâce à...


La bouleversante Passion selon saint Jean par Sellars et Rattl...

Dominique Adrian

Que peut nous dire, aujourd’hui, le texte biblique ? Comment peut-il nous aider à comprendre le monde contemporain ? C’était, dans le monde luthérien autour de Bach, une préoccupation constante, dans un univers où la foi n’était pas une affaire de subtilités théologiques, mais une préoccupation concrète – la justification de l’existence du mal, les difficultés de chacun de...


Splendeurs et misères des Girls of the Golden West à l’Opéra n...

Thibault Vicq

Girls of the Golden West, création mondiale événement de la saison 17-18 au San Francisco Opera par John Adams et Peter Sellars (nous lui avions alors consacré un article de présentation), arrive enfin en Europe, à l’Opéra national des Pays-Bas, qui coproduit l’œuvre avec le Dallas Opera. Après une première partie formidable tant le livret et la musique s’imbriquent à la perfection, le second acte...


Kopernikus au Théâtre de la Ville : la douce agonie de Claude...

Laurent Vilarem

Assisterait-on cette saison au retour des grands idéaux en musique ? Après le triomphe de Donnerstag aus Licht à l’Opéra Comique, le Festival d’Automne proposait un autre monument New Age des années 1970, Kopernikus par le meilleur élève de Stockhausen : Claude Vivier. Pour ceux et celles qui connaîtraient mal sa musique, le Québécois est l’un des mythes de la deuxième moitié du...