Chroniques liées à Giulia Semenzato

Falstaff au Festival d'Aix-en-Provence, un divertissement de b...

Alain Duault

On est si heureux de retrouver la cour de l’Archevêché, d’y retrouver des spectateurs, des chanteurs, un orchestre, une scène, un spectacle, qu’on est plein de bienveillance pour ce Falstaff qui fait plaisir à voir et à entendre. Est-ce à dire que la soirée est à marquer d’une pierre blanche ? Sans doute pas mais elle fait pourtant passer un bon moment. Traité comme une métaphore...