Chroniques liées à Andrew Foster-Williams

Anna Caterina Antonacci, ardente et inoubliable Iphigénie (en ...

Emmanuel Andrieu

Au lendemain d’une enthousiasmante exécution du rarissime Silla de Haendel, nous nous retrouvons à nouveau dans le sublime écrin du Romanian Athenaeum (Athénée Roumain) pour un chef d’œuvre qui reste scandaleusement rare à l’affiche des théâtres lyriques : Iphigénie en Tauride de Christoph Willibald Gluck.   Et qui mieux que la divine Anna Caterina Antonacci était à même...