Valery Gergiev écarté de Carnegie Hall, sommé de s'expliquer à Milan

Xl_valery-gergiev

Le chef russe Valery Gergiev est actuellement à Milan pour diriger la nouvelle production de la Dame de Pique du Teatro alla Scala – une production magnifique, on y reviendra. L’actualité lyrique se heurte néanmoins à l’actualité politique et militaire : Valery Gergiev, directeur général du Théâtre Mariinsky de Saint Pétersbourg, ne fait pas mystère de son soutien et de sa proximité avec le président russe Vladimir Poutine qui vient d’envahir l’Ukraine.

Dans ce contexte de guerre en Europe, Dominique Meyer et Giuseppe Sala, respectivement directeur de la Scala et président du conseil d'administration du théâtre milanais en sa qualité de maire de la ville, sommaient hier Valery Gergiev de clarifier sa position sur le conflit russo-ukrainien et de plaider pour une « solution pacifique ». À défaut, Giuseppe Sala n’exclut pas qu’un autre chef soit sollicité pour les représentations de mars de la Dame de Pique.

De l’autre côté de l’Atlantique, le Carnegie Hall de New York se montre plus direct : Valery Gergiev est écarté des trois concerts qu’il devait diriger ce weekend sur la scène new-yorkaise avec l'Orchestre philharmonique de Vienne. Les positions du chef en faveur du président russe avaient déjà été la cause de protestations devant Carnegie Hall en marge d’un concert en 2013. Cette fois, la salle de spectacles de Manhattan prend donc les devants : Carnegie Hall et l'Orchestre philharmonique de Vienne ont fait appel à Yannick Nézet-Seguin, le directeur musical du Metropolitan Opera, qui remplacera donc le chef russe au pied-levé ce weekend.

Mise à jour (1er mars 2022, 9h) : Selon Reuters qui rapporte les propos de Giuseppe Sala (maire de Milan), Valery Gergiev sera vraisemblablement écarté de la production milanaise dans la mesure où il ne s'est pas positionné sur le conflit russo-ukrainien (« I don't think he will be there, I think at this point we can rule it out »). Toutefois, à cet instant, aucun nom n'est mentionné pour le remplacer, et il figure toujours dans la distribution affichée sur le site de la Scala. 

Mise à jour #2 (1er mars 2022, 12h) : Valery Gergiev ne s'étant toujours pas prononcé contre la guerre en Ukraine alors que le maire de Munich exigeait une réaction avant aujourd'hui, l'Orchestre Philharmonique de Munich a décidé de se séparer de son directeur musical trois ans plus tôt que prévu, par une rupture immédiate de son contrat.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading