UNISSON organise un concert solidaire et exceptionnel à l'Opéra Comique

Xl_unisson_comique

En avril, nous parlions de la naissance d'UNiSSON, une association créée à la fois pour défendre et représenter les artistes lyriques, en plus de leur venir en aide en ces temps troublés par la crise sanitaire. Depuis, de nombreux chanteurs et chanteuses ont rejoint l'association, et celle-ci propose un concert solidaire exceptionnel le 17 octobre prochain à l'Opéra Comique : les interprètes de la soirée se produiront bénévolement, dans le but de récolter des fonds qui serviront à aider les artistes les plus en difficulté.

Selon le ténor Philippe Do, qui est également en charge du mécénat de l'association, UNiSSON espère récolter environ 20 000 euros grâce à ce concert, si les contraintes sanitaires sont maintenues (à savoir la distanciation physique et la demi-jauge, Paris étant encore une zone rouge). Toutefois, si la situation s'améliore d'ici à la date du concert, l'association espère pouvoir récolter le double de cette somme, grâce à une jauge complète. Dans le premier cas, l'aide serait répartie entre six ou sept bénéficiaires, tandis que dans le second cas, elle le serait pour une douzaine. Les conditions d'attribution de ce fond de dotation ne sont néanmoins pas encore définies, et le ténor explique que l'association ne souhaite « pas être redondante avec des fonds qui existent déjà, comme les fonds d'ADAMI », mais plutôt « faire un panachage de chanteurs solistes en France ».

Le site de l'Opéra Comique indique que « cette soirée réunira plus de soixante artistes », et liste les « 74 artistes de l'association UNiSSON » tout en détaillant le programme et ses interprètes. Ainsi, parmi les nombreux noms annoncés, notons Stanislas de Barbeyrac, Jean Teitgen, Gabrielle Philiponet, Benjamin Bernheim, Marie Perbost, Philippe Jaroussky, Sabine Devieilhe, Chantal Santon-Jeffery, Valentine Lemercier, Chiara Skerath, Florian Sempey, Annick Massis, Clémentine Margaine, entre autres.

Une soirée au programme par ailleurs extrêmement riche, en écho à la solidarité de l'événement puisqu'aucun solo n'est prévu : les plus petites formations seront composée de duos, comme Annick Massis et Clémentine Margaine pour « Mira o Norma" de Norma, Marie Perbost et Philippe Jaroussky pour El Desdichado de Saint-Saëns, ou « A Boy Like That » de West Side Story par Laura Bečeiċ et Héloïse Mas. La plus grande formation sera réunie autour de Serenade To Music de Vaughan Williams, interprété par pas moins de 16 voix. Côté accompagnement, les artistes pourront compter sur Florence Boissole, Cécile Restier, et Antoine Palloc, présents de manière bénévole bien sûr, de même que tous les artistes lyriques. Même les maisons de disques ont accepté de jouer le jeu, et aucun royalties ne sera reversé, de même que pour les cachets.

Enfin, ajoutons que le prix des places reste accessible (entre 6 et 65 euros), que le concert sera diffusé sur France Musique le 30 octobre à 20h, que « le compositeur Arthur Lavandier prépare une surprise », et qu'il n'est pas impossible de voir de concert-événement arriver à Bordeaux, Lyon, ou encore Marseille. Il semblerait que, pour le moment, tout soit encore à l'étude et que les portes restent ouvertes.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading