Une ouverture de saison 2020-21 pas comme les autres pour la Scala de Milan - MàJ

Xl_scala

Chaque 7 décembre marque l'ouverture de la saison du Teatro alla Scala de Milan. Las, cette année marquée par la Covid-19 ne permet pas à la maison lyrique de donner la Lucia di Lammermoor initialement prévue. Le théâtre milanais a toutefois cherché une « solution alternative de qualité susceptible de toucher un public aussi large que possible », comme l'avait alors annoncé le surintendant Dominique Meyer.

C'est donc avec un gala exceptionnel, à la hauteur de l'institution italienne, que s'ouvrira cette saison un peu particulière, réunissant un plateau d'exception. Le programme a été pensé en seulement deux semaines et s'intitulera « A riveder le stelle (Pour revoir les étoiles) », articulé autour d'extraits entre autres de Bizet, Donizetti, Massenet, Puccini, Rossini, Verdi ou encore Wagner. Pandémie oblige, la soirée se déroulera à huis clos et sera diffusée en direct, avec toutefois des éléments préenregistrés et des images d'archives des soirées du 7 décembre depuis 1951 – année depuis laquelle la Scala ouvre sa saison un 7 décembre, en référence la Saint-Ambroise, saint-patron de la ville de Milan.

Riccardo Chailly sera à la tête de l'Orchestre de la Scala afin de proposer quelques extraits de ballet(s) sur lesquels on pourra apprécier l'art du danseur étoile italien Roberto Bolle, en plus des airs interprétés par une liste de grands noms internationaux. Les artistes qui auraient dû se produire dans Lucia di Lammermoor seront ainsi de la fête, comme Lisette Oropesa et Juan Diego Florez. Ils ne seront bien sûr pas les seuls, puisque parmi les autres invités se trouvent Jonas Kaufmann, Roberto Alagna et Aleksandra Kurzak, Marianne Crebassa, Sonya Yoncheva, Ludovic Tézier, Vittorio Grigolo, Francesco Meli, Ildar Abdrazakov, Kristine Opolais, ou encore Placido Domingo qui, malgré des problèmes de santé l'ayant contraint à annuler ses venues à Bergame et Plaisance, devrait donc lui aussi être présent.

Mise à jour (1er décembre) : Par voie de communiqué, la Scala de Milan précise que son gala d’ouverture du 7 décembre débutera par un hommage à la grande Mirella Freni, disparue en février dernier. La maison scaligère diffusera notamment un enregistrement de la soprano interprétant l’air Io son l’umile ancella extrait d’Adriana Lecouvreur, de Cilea, capté sur la scène milanaise.

Mise à jour (6 dcembre) : À la veille de son gala d’ouverture, la Scala précise que Jonas Kaufmann ne pourra finalement pas participer à la soirée. Le ténor allemand est « indisposé » et sera remplacé par Piotr Beczała pour interpréter le Nessun dorma de Turandot.

Enfin, Davide Livermore devrait être en charge de l'organisation globale de la soirée et de ce récital qui promet d'être grandiose. Sa diffusion, quant à elle, se fera via la RAI en mondovision et en ligne sur Internet – notamment sur Arte Concert.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading