Stefano Pace succédera à Stefano Mazzonis di Pralafera à la tête de l'Opéra Royal Wallonie-Liège

Xl_stefano-pace_opera-wallonie-liege

On se souvient qu’en février dernier, on apprenait la disparition soudaine de Stefano Mazzonis di Pralafera, alors directeur général et artistique de l'Opéra Royal Wallonie-Liège depuis 2007 et dont le contrat aurait dû se prolonger jusqu’en juillet 2022. Une fois passé le temps de l’émotion, la maison belge s’est attelée à lui trouver un successeur : après un long processus de sélection, elle annonce la nomination de Stefano Pace à sa tête, dont le profil s’inscrit manifestement dans la continuité de celui de feu Stefano Mazzonis di Pralafera.

Par voie de communiqué, l'Opéra Royal de Wallonie-Liège précise avoir reçu 46 candidatures, parmi lesquelles 17 nationalités étaient représentées. Parmi les postulants, le Conseil d’administration a finalement sélectionné six candidats, qui ont été auditionnés cette semaine et c’est donc la proposition de Stefano Pace qui a été retenue. Il prendra ses fonctions de Directeur général et artistique de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège dès le mois d’octobre prochain.

Comme son prédécesseur, Stefano Pace affiche un profil à la fois administratif et artistique – c’est l’une des attentes traditionnelles de l’Opéra de Liège, qui permet à un directeur administratif d'appréhender concrètement les rouages artistiques de la maison, et inversement. Ainsi, après des études d’architecture, Stefano Pace a débuté sa carrière en réalisant des décors de théâtre et d’opéra, puis en collaborant avec de nombreux metteurs en scène comme Jonathan Kent, Maurice Béjart, John Dexter ou Krisztof Zanussi. Parallèlement, depuis le milieu des années 1990, il a aussi occupé plusieurs postes de direction, que ce soit dans des domaines techniques (il a été dix ans directeur technique de l'Opéra Bastille, où il a été élevé au rang de Chevalier des arts et lettres), de production artistique ou du management, dans diverses maisons comme au Palau de les Arts Reina Sofia de Valence ou au Teatro Massimo Bellini e Catane. Et depuis mars 2015, Stefano Pace occupe les fonctions de Surintendant de la Fondation Verdi de Trieste.

À cette heure, le nouveau directeur de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège ne précise pas ses projets pour la maison belge (par voie de communiqué, il se dit « très impatient de rencontrer les équipes de l’Opéra (...) et de me mettre au travail avec elles »). Mais de nouveau comme Stefano Mazzonis di Pralafera, Stefano Pace est d’origine italienne : gageons que comme son prédécesseur, il fera une place significative à l’opéra italien dans la programmation de la maison belge et qu'il en poursuivra les politiques tarifaires attractives et d'accessibilité – et que le public liégeois continuera de répondre présent.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading