Première Tosca pour Sonya Yoncheva et Yannick Nézet-Séguin

Xl_2017-02-24_164609

L’Orchestre de Philadelphie vient de dévoiler officiellement sa prochaine saison 2017-2018, qui débutera par un ciné-concert Amadeus en septembre, avant de laisser la part belle à la comédie musicale West Side Story en octobre – cette prochaine saison marquera le centième anniversaire de la naissance du compositeur Leonard Bernstein et le Philadelphia Orchestra entend le célébrer tout au long de l’année, notamment avec un concert « Bernstein’s Age of Anxiety » donné trois soirs en mars. Puis en décembre, la formation proposera le traditionnel Messie de Haendel pour deux soirées.

Cependant, l’événement le plus marquant pour les amateurs d'art lyrique reste probablement la Tosca en version de concert qui sera donnée en mai 2018 et qui verra la prise de rôle de Sonya Yoncheva dans le rôle-titre, aux côtés de Yusif Eyvazov dans le rôle de Cavaradossi et d'Ambrogio Maestri dans celui de Scarpia. La chanteuse relaie par ailleurs la nouvelle sur son site officiel : 

« Sonya Yoncheva fera ses débuts dans le rôle-titre Tosca, de Puccini, dans le cadre de la prochaine saison du Philadelphia Orchestra, qui marquera aussi ses débuts avec la formation. Sonya Yoncheva incarnera la tragique héroïne de Puccini les 12, 16 et 19 mai 2018, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, avec le ténor Yusif Eyvazov en Cavaradossi et le baryton Ambrogio Maestri en Scarpia. Cette représentation en version concert, mise en espace par James Alexander, sera le point d'orgue de la saison 2017-2018 de l'Orchestre. »

Elle partagera cette « première expérience » avec le chef Yannick Nézet-Séguin qui, pour sa part, n’a encore jamais dirigé l’intégralité de la partition de l'oeuvre de Puccini (se contentant, pour l'heure, du seul premier acte). Il s’agira donc là de la Tosca de ses rêves et de l’aboutissement d’un projet dont il parlait avec la soprano bulgare depuis près de deux ans, dans la foulée leur Otello au Metropolitan Opera :

« J'aurai finalement la Tosca dont je rêve... C'est un opéra de Puccini que je n'ai pas encore dirigé dans son intégralité... Ce sera une prise de rôle pour Sonya, et un projet dont parlons de longue date, dès avant Otello [qui les a réunit sur la scène du Metropolitan Opera en 2015] ».

C’est donc une période chargée qui s’annonce pour l’artiste lyrique : elle interprète dès aujourd’hui La Traviata au Metropolitan Opera avant de retrouver le rôle de Mimi à la Scala cet été, puis d’ouvrir la saison de l’Opéra de Paris avec Don Carlo où elle reprendra également le rôle de Mimi en décembre. La suite de la saison 2017-2018 est elle aussi bien remplie avec Le Nozze di Figaro au Metropolitan Opera, puis à nouveau La Bohème et Luisa Miller dans la même salle en avril ainsi que cette prise de rôle de Tosca moins d’un mois plus tard – que nous avons hâte de découvrir après l'avant-goût livré lors des dernières Victoires de la Musique Classique.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading