Le chant Lyrique mis à l'honneur au 21ème Festival de Verbier

Xl_verbier

Le prestigieux Festival de Verbier, sis dans un cadre majestueux des Alpes suisses, fait la part belle - pour sa vingt et unième édition, et comme il ne l'a jamais fait - aux voix, avec une affiche qui n'a rien à envier aux plus grands festivals consacrés au chant lyrique.

Après une mémorable soirée l'an passé qui a réunie - sous la battue de Valery Gergiev, lors d'un hommage à Verdi et à Wagner - Anna Netrebko, Bryn Terfel, Eva-Maria Westbroek et Irene Theorin, ce ne sont pas moins de trois intégrales d'opéras, plus deux autres sous forme d'extraits, qui seront proposés aux mélomanes internationaux.

Les « hostilités » commenceront le 21 juillet par La Damnation de Faust de Berlioz : Ramon Vargas incarnera le rôle-titre, la mezzo roumaine Alexandra Donose chantera Marguerite et Sir Willard White Mephisto, sous la direction du grand chef suisse Charles Dutoit. Le 26, un quatuor d'exception - réunissant Ingela BrimbergBrandon JovanovichEvgeny Nikitin et René Pape - viendra défendre l'unique partition lyrique de Beethoven, le magistral Fidelio. Marc Minkowski dirige. Le lendemain, le Festival proposera une soirée lyrique combinant Il Tabarro de Puccini, et les troisième et quatrième actes du Don Carlo de Verdi, avec en tête d'affiche, Eva-Maria Westbroek, Daniella Barcellona, Ekaterina Semenchuk, Mikhail Petrenko, Lianna Haroutounian, Ildar Abradzakov ou encore Vittorio Grigolo, rien de moins ! Enfin, après avoir triomphé dans le rôle-titre à l'Opéra de Zurich (en 2011) et au Festival de Salzbourg (en 2012), le ténor mexicain Rolando Villazón se produira, le 2 août, dans ll re pastore, un opéra de jeunesse de Mozart.

De nombreux récitals émailleront également la manifestation valaisanne. Pour commencer, le 19 juillet, Anne Sofie von Otter offrira une soirée dédiée à la mélodie française, avec Bengt Forsberg au piano. Puis, le grand baryton américain Thomas Hampson viendra interpréter les sublimes Lieder eines fahrenden Gesellen de Mahler, avec Kristian Järvi à la tête du Verbier Festival Chamber Orchestra, le 22 juillet. C'est enfin la soprano sud-africaine Pretty Yende, gagnante du concours Operalia en 2011 et qui connaît une carrière fulgurante, qui chantera, le 28 juillet, des mélodies françaises, italiennes et espagnoles, accompagnée au piano par James Vaughan.

Mais il convient également de mentionner un nouveau projet d’opéra - le Solti Verbier Opera Project - qui fédère des chanteurs de la Verbier Festival Academy et de la Georg Solti Accademia et qui, sous l’égide du Rolex Institute, sera une occasion de découvrir de jeunes chanteurs en devenir, avec peut-être parmi eux les futurs stars de demain !

Festival de Verbier, du 18 juillet au 3 août

Informations pratiques et billetterie sur le site officiel du Festival

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading