Festival de Salzbourg : Don Carlo en direct sur Arte

Xl_news_arte

Après sa Première hier, la production de Don Carlo au Festival de Salzbourg sera retransmise en direct à l'occasion de sa deuxième représentation, après-demain, vendredi 16 août, à 20h15 sur Arte. La représentation pourra ensuite être visionnée en ligne sur le site de la chaîne franco-allemande du 16 au 23 août.
À défaut d'y assister sur place dans le cadre du Festival de Salzbourg, cette retransmission sera sans doute l'occasion de se forger une première impression à la fois sur une production particulièrement attendue et l'interprétation humaniste du rôle-titre par le ténor Jonas Kaufmann.

" L'été verdien sur ARTE se poursuit au Festival de Salzbourg avec ce 'Don Carlo' sous la baguette d'Antonio Pappano, mis en scène par Peter Stein avec Jonas Kaufmann dans le rôle titre. Un chef-d'oeuvre mêlant subtilement intime et politique.

C’est la guerre entre la France et l’Espagne. Le mariage de l’infant Carlos avec Élisabeth de Valois doit sceller le traité de paix. Ce qui était inespéré arrive : ils tombent amoureux l’un de l’autre. Las, le roi Philippe II décide que c’est lui qui épousera la princesse de France. En un tournemain, l’amante devient belle-mère, et l’amour un sentiment prohibé.

Cette histoire fournirait à elle seule un bon sujet d’opéra. Mais Don Carlo est plus que cela : un drame politique où se font face le monarque Philippe II, le Grand Inquisiteur qui incarne l’Église et Rodrigue, la voix des Lumières. Ce dernier a une vision politique très différente de celle du roi qui néanmoins le tient en haute estime et lui prodigue son affection. Mais lui non plus ne peut résister à la pression exercée par l’Église… Verdi a fait du poème dramatique de Friedrich Schiller une œuvre lyrique émouvante, un chef-d’œuvre sombre qui est reconnu comme son opéra le plus ambitieux et le plus complet. Pour le Festival de Salzbourg 2013, Peter Stein et Antonio Pappano ont choisi la version parisienne de 1867 – la plus développée et la plus intense – mais en italien et sans le ballet. On entendra ainsi certains passages que le compositeur avait dû couper. "

Plus d'informations sont disponibles sur le site officiel d'Arte.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading