Bicentenaire Verdi : les jeunes années du compositeur

Xl_verdi1

Il y a tout juste deux siècles aujourd’hui, le 10 octobre 1813, Giuseppe Verdi naissait dans le hameau de Roncole, près de Busseto dans la région de Parme – alors sous domination française (faisant – presque – de Verdi un compositeur français de naissance), avant que le lieu ne repasse entre mains italiennes en 1814.
Une anecdote parmi d’autres racontée par Alain Duault, en ce jour de bicentenaire de la naissance de l’un des plus grands compositeurs d’opéras italiens, depuis la salle de musique de la casa di riposo per musicisti de Milan (littéralement, la maison de retraite des musiciens, fondée par Verdi en 1899 et qui accueille encore aujourd’hui des musiciens nécessiteux au milieu d’objets ayant appartenu au compositeur). Une commémoration qui se veut surtout l’occasion de revenir sur les jeunes années de Giuseppe Verdi à Busseto, sa découverte de la musique, son goût pour les arts populaires (qu’on retrouvera dans toute son oeuvre) et ses années d’études (quand bien même il cultivait son aura d’autodidacte d’origine modeste), jusqu’aux premières expressions de son talent pour la composition.
Alain Duault nous invite au cœur d’une rétrospective historique de la vie du compositeur, mais aussi dans un récit passionné et analytique de son œuvre – et notamment de Nabucco, sans doute l’un des principaux succès des jeunes années du compositeur.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading